| Par lpbw

Le Cercle de Fermières de Saint-Jérôme cherche un local

DÉMÉNAGEMENT. Le Cercle de Fermières de Saint-Jérôme situé depuis 47 ans au sol-sol de la cathédrale apprenait le 17 octobre dernier qu’il devait être parti le 31 décembre. L’évêché a besoin de cet espace.

«Ils ont choisi nos locaux pour faire leur comptoir vestimentaire "pour aider les bénéficiaires et contribuer au financement des œuvres de la paroisse"», nous explique la présidente, Murielle Provencher. Aujourd’hui, les Fermières sont à la recherche d’un local qui pourrait les accueillir avec leurs 25  métiers à tisser. Le temps presse, il leur reste un mois. «On a besoin d’environ 3000 pieds carrés.»  Le local doit en effet pouvoir contenir, en plus de leur salle de tissage, leur salle de couture et un espace pour dispenser leurs cours et ateliers ainsi qu’un petit espace de bureau et cuisinette.   «On pourrait payer un loyer modeste d’environ 750$ par mois. » Il faut également que le local soit accessible par autobus et que des places de stationnement gratuites soient disponibles pour les bénévoles.

Impliqué dans le milieu

Selon la présidente, «après une rencontre avec la direction générale et le curé de la paroisse, il n’y a eu aucun recul pour la date de déménagement, mais une promesse verbale de le payer. »  Cette dernière déplore cependant qu’avec ce qui leur arrive leurs activités soient arrêtées. «On n’a pas pu monter tous les métiers. Celui du concours provincial ne l’est pas.  On avait un bel élan, on s’attendait à avoir une super belle année fermière et préparer des concours régionaux. L’année passée on s’est classé deuxième Cercle au niveau de la fédération 16. » Leur marché de Noël, qui regroupe une trentaine d’exposantes les 25, 26 et 27 novembre, est la dernière grosse activité publique qu’elles vont organiser au sous-sol de la cathédrale.

Notez que le cercle de Fermières Saint-Jérôme, qui compte 144 membres, a fêté son 65e anniversaire en mai 2016. Par ailleurs, l’atelier de couture et les tisserandes s’impliquent dans le milieu et confectionnent des pièces pour répondre aux besoins des organismes, notamment pour la Société du Cancer, la Maison des soins palliatifs et le département d’oncologie de l’Hôpital de Saint-Jérôme.  Des articles pour bébés et enfants en bas âges sont confectionnés et distribués au Centre Marie-Ève et la Maison Pause-Parents.  Les membres des Cercles de Fermières du Québec ont pour mission la transmission du patrimoine artisanal et la défense des droits des femmes et des familles sur la place publique    Elles sont loin de se bercer en tricotant des pantoufles en « Phentex »!

Pour info : 450 431 5444. Facebook/Cercle de fermières de Saint-Jérôme.

Dernière heure

Le journal a appris que Naömie Goyette, la candidate libérale à l’élection dans Saint-Jérôme, a fait connaitre les préoccupations du Cercle de Fermières de Saint-Jérôme à certains membres du gouvernement actuel. Ces derniers se sont engagés à leur  octroyer une aide financière afin de faciliter leur  relocalisation, nous dit-elle.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.