| Par lpbw

Le cadeau de Gaétane Léveillé

ENTREVUE. L’année 2017 sera un tournant dans la carrière de Gaétane Léveillé, la directrice générale de Diffusion En Scène, puisqu’elle se préparera à quitter l’organisme avec la fierté d’avoir concrétisé le projet qui l’anime depuis des années: la construction d’une nouvelle salle de spectacle.

En attendant, elle s’apprête à célébrer Noël. «Je suis traditionnelle dans ma façon de fêter. J’aime décorer, écouter de la musique et des films de Noël. C’est aussi un temps que je me donne pour me reposer. Je ne vais pas d’un party à l’autre, c’est plus un temps de repos. Je n’ai pas d’enfants et on est une petite famille, on n’est pas 90 dans une salle, c’est plus intime, avec des gens qui m’entourent et des amis», nous confie Gaétane.

Objectif atteint

Pour elle, 2016 aura été une année de construction, celle du Théâtre Gilles-Vigneault. «Et  2017 sera un moment de transmission. Je suis en train de préparer la relève. Je tire ma révérence. Fin 2017, je devrais terminer de travailler». Pour elle, il s’agit d’un aboutissement et, du même coup, un temps de transmission pour les nouveaux employés qui vont rentrer. À son avis, avec l’arrivée du nouveau théâtre, la diffusion de spectacles va complètement changer dans la région : «On va ratisser beaucoup plus large». Gaétane Léveillé, qui travaille depuis de nombreuses années sur ce projet de nouvelle salle à Saint-Jérôme, partira avec le sentiment du devoir accompli. «Oui, je vais y vivre un peu, mais mon but va être atteint professionnellement, celui d’avoir amené un nouveau lieu pour cet organisme. C’est les nouveaux qui doivent prendre la relève. J’ai un excellent directeur de la programmation qui est en train de faire sa place, c’est lui qui va prendre la suite. D’autres employés s’ajoutent. J’ai fait pas mal mon bout. Je veux au moins faire une demi-saison à l’intérieur des locaux. Je ne suis pas là pour prendre le lead, je vais être là pour terminer des dossiers, comme celui de la construction».  

Elle nous raconte: «On a commencé en 1988 à faire de la diffusion de spectacles au VieuxPalais, au cégep et à la polyvalente. On a diffusé dans les trois lieux durant quatre ans». Les premières études pour une nouvelle salle de spectacle ont été faites dans les années 2000. En 2017, ce sera sa 33<V>e<V> année chez En Scène.

Elle nous mentionne, par ailleurs, que la salle Antony-Lessard sera sûrement encore utilisée par le diffuseur, surtout la première année, le temps de bien connaître les espaces dans le nouveau théâtre.

Un souhait pour 2017?

«Je souhaite aux gens de la santé et d’apprécier, dans l’espace où l’on vit, toutes les qualités qu’il peut y avoir autour de nous. On n’apprécie pas assez ce qu’on a. Et, ce n’est pas juste du matériel. On est dans un pays qui n’est pas en guerre!»

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.