| Par lpbw

La police sensibilise les conducteurs au corridor de sécurité

La Sûreté du Québec, conjointement avec le ministère des Transports, le Contrôle routier, les services ambulanciers et incendies ainsi que les remorqueurs, a tenu un barrage routier à Prévost, lundi, afin de sensibiliser les usagers de la route au corridor de sécurité.

Un an après l’entrée en vigueur de cette mesure, le ministère des Transports souhaite rappeler aux usagers de la route l’importance de bien exécuter la manœuvre qui vise à assurer la sécurité des travailleurs qui interviennent sur ou en bordure de la route, mais également de celle de toute autre personne qui se trouve au même endroit.

Lorsqu’un véhicule d’urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé sur ou en bordure de la route, et que ses gyrophares, ses feux clignotants ou sa flèche lumineuse sont actionnés, le conducteur d’un véhicule doit d’abord ralentir, se tenir éloigné du véhicule immobilisé et changer de voie si la manœuvre peut se faire de façon sécuritaire.

Rappelons que la mesure s’applique sur tout le réseau routier, que ce soit sur les autoroutes et les routes nationales ou les routes ou rues en milieux urbain et rural. En cas d’infraction, une amende de 200 $ à 300 $ et 4 points d’inaptitude sont prévus. Depuis son entrée en vigueur, 2 620 constats d’infraction ont été émis par la Sûreté du Québec.

Campagne d’information

Au printemps 2013, le ministère des Transports a rediffusé une campagne visant à informer les conducteurs sur la manœuvre du corridor de sécurité. Sur le thème « Protégez ceux qui vous protègent », cette campagne, initialement lancée avant l’entrée en vigueur de la mesure le 5 août 2012, comprenait une publicité de 30 secondes diffusée à la télévision et sur YouTube.

Selon un sondage réalisé à la suite de cette campagne, cette dernière semble avoir eu un impact sur la notoriété de la mesure auprès des usagers de la route. Parmi les titulaires de permis interrogés, 83 % ont dit avoir déjà entendu parler du corridor de sécurité et 61 % d’entre eux sont capables de décrire au complet la manœuvre à effectuer, alors que cette proportion était de 52 % en 2012.

« Le corridor de sécurité est une mesure visant à rendre notre réseau routier plus sécuritaire. Je rappelle à tous les conducteurs d’y accorder une attention particulière et d’exécuter la manœuvre correctement afin de protéger ceux qui nous protègent », a souligné le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.