| Par lpbw

«Je suis tout à fait en accord avec toutes les valeurs présentées ici» – Maher

SAINT-JÉRÔME. C’est accompagné du chef de la Coalition Avenir Que?bec, Franc?ois Legault, que le candidat pour l’élection partielle dans Saint-Je?ro?me, Bruno Laroche, a dressé un bilan positif de sa campagne. Par ailleurs, le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, présent à la conférence de presse, a affirmé partager les valeurs véhiculées par la CAQ.

«Je ne pouvais pas passer à côté du fait de venir entendre le bilan de notre préfet et candidat Bruno Laroche, qui épouse des valeurs économiques qui sont les miennes. Je suis tout à fait en accord avec toutes les valeurs qui sont présentées ici et c’est vers ça qu’on doit bâtir notre ville. Il faut bien comprendre que notre situation ici est particulière, car Saint-Jérôme est un comté et une ville, donc on n’a pas le choix d’arrimer ces enjeux-là. Quand j’écoute le discours de M. Legault et de M. Laroche, c’est directement en lien avec ce qu’on veut au niveau de la ville et ça me plaît beaucoup.»

Par ailleurs, Bruno Laroche a remercié Stéphane Maher qui est pour lui une source d’inspiration. «C’est un homme qui a une vision extraordinaire du développement économique et il amène toute son expérience du Québec Inc.»

Un nouveau souffle

Laroche se dit convaincu d’e?tre le seul candidat qui pourra redonner un souffle au portefeuille des familles, re?tablir les services en sante?, relancer l’économie, et prote?ger la langue franc?aise et les valeurs de la socie?te? québécoise. Il mentionne que, lors de la campagne, les gens lui ont beaucoup parlé de leurs inquiétudes au sujet du coût de la vie qui ne cesse d’augmenter et du temps d’attente à l’urgence de l’hôpital. «Je suis sur le terrain depuis maintenant 5 mois a? rencontrer les Je?ro?miens. Je suis le seul candidat qui se soucie réellement de la qualite? de vie des citoyens et qui propose une baisse d’impo?t de 1000$ par famille.»

Il ajoute: «Pour avoir travaillé comme préfet je connais les enjeux de Saint-Jérôme. Il y a beaucoup de travail à faire. Il est clair que le comté a été abandonné par les péquistes et les libéraux les 40 dernières années.» Pour le candidat caquiste, Saint-Je?ro?me a depuis trop longtemps souffert des coupes et du sous-financement en sante?: «Saint-Je?ro?me attend depuis trop longtemps la construction du pavillon de sante? mentale, promis a? tour de ro?le par le PQ et l’actuel gouvernement».

Bruno Laroche s’est également engage? a? faire pression afin d’obtenir le financement pour l’agrandissement du pavillon de l’Universite? du Que?bec en Outaouais à Saint-Jérôme. De son côté, François Legault, le chef de la CAQ, a insisté sur le fait que son parti est le seul qui propose des baisses d’impôts. «Je suis convaincu que c’est possible, au Québec, de mieux financer nos services publics, en santé et en éducation, tout en diminuant les impôts de la classe moyenne», a-t-il martelé.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.