| Par journal-le-nord

Isabelle Savard et huit IPS diplômés de l’UQO s’investissent à la clinique désignée COVID-19

Professeure et infirmière praticienne spécialisée (IPS) en soins de première ligne, Isabelle Savard a choisi de se porter volontaire pour œuvrer à la clinique désignée COVID-19 à Boisbriand. Elle accomplit cette mission en collaboration avec la chargée de cours et coordonnatrice clinique des programmes IPS, Mélisa Lallier et plusieurs IPS de la région, dont huit IPS diplômés de l’UQO | Campus de Saint-Jérôme.

Le CISSS des Laurentides a lancé un appel aux IPS volontaires de s’impliquer dans une clinique spécialement conçue pour traiter les patients présentant des symptômes liés à la COVID-19. Dix-huit IPS ont levé la main dont huit sont des diplômés de l’UQO.

« C’est une belle fierté de voir cette implication dans ce projet essentiel », lance Isabelle Savard.  Cette dernière effectue des évaluations sur les patients qui se présentent à la clinique et aide également aux tâches de gestion. D’ailleurs la professeure Savard collabore à l’ouverture de deux autres cliniques dans les Laurentides, une à Saint-Jérôme et l’autre à Sainte-Agathe.

« Ce genre de projet permet de mettre de l’avant le rôle de leader clinique des IPS, on peut ainsi démontrer notre plus-value au sein d’une équipe multidisciplinaire. »

À la question si cette profession est plus stressante en cette période, Isabelle Savard répond en affirmant qu’elle se sent bien protégée à la clinique, davantage qu’à l’épicerie.

Encore plus de reconnaissance

Les tâches à la clinique désignée COVID-19 s’ajoutent aux fonctions de professeure et à son implication à la clinique au Centre Sida Amitié. « Mes patients ont toujours été reconnaissants et le sont encore davantage, c’est certain que je veux toujours en faire plus et contribuer à la hauteur de ce que je peux accomplir. »

Le rôle de ces cliniques

La clinique désignée d’évaluation COVID-19 se veut une mesure complémentaire pour les cas non sévères. Elle vise à soutenir les hôpitaux, les cliniques de médecine familiale et les équipes de santé publique. La clinique permettra d’éviter l’engorgement des urgences et d’empêcher les personnes malades de se présenter à une clinique médicale.

Cette clinique est accessible sur rendez-vous seulement.

Les personnes ayant des inquiétudes concernant leur état de santé, le CISSS des Laurentides les invite à communiquer avec la ligne générale 1 877 644-4545. Une infirmière évaluera la situation et transmettra des recommandations appropriées.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.