|

Hébergement Fleur de Macadam prend la relève

Par Lpbw

Grâce au travail concerté de personnes et organismes concernés, le service d’hébergement d’urgence pour itinérants et itinérantes ne sera pas interrompu et le nouvel organisme Hébergement Fleur de Macadam prendra la relève de ce service essentiel à Saint-Jérôme.

Dès le moment où le Centre Sida Amitié (CSA) a laissé entendre qu’il ne poursuivrait pas le service d’hébergement d’urgence, un groupe de personnes sensibilisées aux problèmes de l’itinérance se sont regroupées pour mettre sur pied Hébergement Fleur de Macadam. Un nouvel organisme entièrement dédié à l’itinérance qui veut offrir davantage que de l’hébergement d’urgence en proposant de l’accompagnement et de la réinsertion à court et moyen terme.

Hébergement Fleur de Macadam

Hébergement Fleur de Macadam a vu le jour au printemps 2013 et pris l’initiative de réunir les personnes et organismes préoccupés par la situation.

Depuis plusieurs semaines, un regroupement constitué de représentants de l’Agence de santé, du CSSS, de la Ville St-Jérôme -dont le maire Stéphane Maher en personne-, du député fédéral, de L’Écluse, du Café de rue SOS, du COFFRET, de Centraide Laurentides, du Centre de réadaptation en dépendance des Laurentides (CRDL), du Centre du Florès (Santé mentale), du Centre local d’emploi de St-Jérôme, du Centre Sida-Amitié, de la Corporation de développement communautaire Rivière-du-Nord, de la Conférence régionale des Élus des Laurentides, des Services judiciaires des Laurentides, de la sécurité publique, du Service de police de St-Jérôme et des Services professionnels correctionnels des Laurentides, se sont rencontré à de nombreuses reprises afin d’assurer la continuité de service qui était jusqu’à présent offert par le Centre Sida Amitié.

La ténacité et la détermination de ces nombreux partenaires ont permis de trouver des solutions et du financement pour poursuivre le travail.

Déjà une équipe d’intervention a été mise sur pied sous la direction de Patrick Fournelle. Le service se poursuivra au Centre Sida Amitié (rue Saint-Georges), le temps d’aménager les nouveaux locaux.

De son côté, le CSA poursuivra sa mission de base en offrant des services d’accueil, de soutien et d’accompagnement aux personnes atteintes du VIH/SIDA et du virus de l’Hépatite C, ainsi qu’à leurs proches, pour l’ensemble du territoire des Laurentides.

Le CSA poursuivra également son travail de prévention en informant, éduquant et sensibilisant la population, afin d’enrayer la propagation des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.