| Par lpbw

Deux entrepreneurs de Mirabel séduisent deux Dragons

ENTREPRENEURIAT. Deux entrepreneurs de Mirabel, Véronik Lacombe et Éric Rémillard, ont conclu une entente avec Serge Beauchemin et Gilbert Rozon de l’émission Dans l’œil du dragon, pour leur entreprise Lacrem. Celle-ci propose des glaces végétaliennes biologiques, équitables et écoresponsables.

La demande initiale du couple était de 200 000$ pour 20 % de l’entreprise. Lors de l’émission diffusée à Radio-Canada le 29 mai dernier, ils ont accepté la proposition des deux dragons de 200 000$ pour 40 % de l’entreprise plus 5 % de royauté jusqu’au remboursement des 200 000$. En outre, ils auront un budget de 250 000$ en publicité.

Notez qu’Éric Rémillard, le cofondateur, a eu un bureau de comptable pendant une dizaine d’années à Saint-Jérôme. L’entente conclue leur permettra de développer leurs marchés, dans un premier temps vers l’Ontario (Toronto), puis vers l’Europe.

Un grand potentiel

Lacrem est la première et la seule entreprise québécoise à vous offrir un dessert glacé végétalien à base de soya, ne contenant donc aucun produit d’origine animale (sans lait, sans lactose, sans œufs, sans protéine bovine) et également sans gluten et sans arachides.

L’entreprise est née du désir de Véronik Lacombe, sa cofondatrice, de remplacer son dessert favori à la suite d’un changement dans son régime alimentaire. Cette dernière a expliqué que, déçue de l’offre proposée sur le marché et habituée à baratter sa propre crème glacée, elle a décidé de créer un produit équivalent en richesse et onctuosité.

Après avoir fait quelques recherches et plusieurs tests, elle est arrivée à développer une glace tout aussi délicieuse que celles qui se trouvent dans les crèmes glacées traditionnelles qu’elle décline dans un éventail de saveurs des plus classiques aux plus raffinées.

Plusieurs points de vente

Notez que Lacrem est l’acronyme de Lacombe et Rémillard, les noms de famille respectifs des conjoints et fondateurs de l’entreprise. Par ailleurs, tous deux ont vu qu’il y avait une demande et que le potentiel sur le marché québécois et canadien était grand.

Actuellement, leurs produits sont disponibles dans une centaine de points de vente, mais ils vont passer à 375 cette année.

Pour en savoir plus : http://www.lacrem.ca/

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.