| Par journal-le-nord

Détails sur les rassemblements intérieurs et l’ouverture des restaurants

Le ministre de l’Agricutlure, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, ainsi que le ministre du Travail et de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, ont annoncé l’ouverture des restaurants dès le 15 juin partout au Québec, à l’exception de certaines régions.

Pour ce qui est de la Communauté métropolitaine de Montréal, la Municipalité régionale de Joliette et la ville de l’Épiphanie, les restaurants devront attendre au 22 juin pour pouvoir reprendre leurs activités. Comme il est plus difficile de respecter la distanciation de 2 mètres à l’intérieur des restaurants, le gouvernement souhaite tout faire pour maximiser l’utilisation des terrasses. Il y aura donc certains assouplissements pour les restaurants et des allègements réglementaires pour les permis d’alcool. Dans le cadre du projet de loi 61, il ne serait donc plus nécessaire de vendre un plat pour avoir le droit de vendre de l’alcool dans un restaurant, si celui-ci ne détient pas de permis d’alcool.

Une trousse qui comporte un guide de normes d’hygiène, de désinfection, de distanciation sociale, sera mise à la disposition des entreprises ainsi qu’une liste de vérification quotidienne pour s’assurer que les employés ne viennent pas travailler avec des symptômes. Par ailleurs, le port du masque et la protection oculaire seront nécessaires lorsque la distance de 2 mètres entre chaque personne ne sera pas possible. On demande également aux restaurateurs d’afficher leur menu sur des ardoises ou sur des écrans au mur afin de limiter les échanges d’objets.

Enfin, Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la Santé publique, a pris la parole pour annoncer l’autorisation des rassemblements intérieurs dans les résidences privées, d’un maximum de 10 personnes provenant de 3 maisonnées différentes. Le gouvernement demande de prendre en note les évènements et les gens qui viennent dans la résidence afin de retracer plus facilement et efficacement les personnes par la suite, s’il y a contamination.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

2 Comments

  1. Madeleine Korol

    Au sujet des rassemblements intérieurs dans les résidences privées , aucune date ne fut précisée , est-ce a dire que c’est permit maintenant ?

    Reply
  2. Roger Dubé

    Non, mais un chausson aux pommes avec ça…..il me coûte $2,700 par année pour avoir le droit de vendre de l’alcool dans mon bar et vous me dites que vous êtes prêt à laisser des restaurateurs vendre de l’a;cool sans permis….elle est ou la joke.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août