| Par lpbw

Des débuts d'incendie causés par des thermostats

MRC DE LA Rivière-du-Nord. Depuis six mois, cinq débuts d’incendie reliés aux rappels de thermostats qui explosent ont été répertoriés dans les municipalités de Saint-Jérôme, Prévost, Sainte-Sophie, Saint-Hippolyte et Saint-Colomban.

Rappelons qu’en janvier dernier, un début d’incendie a été causé par cet appareil sur la rue des Anciens à Prévost. «Plusieurs rappels ont eu lieu au cours des dernières années pour une vingtaine de modèles de thermostats qui pourraient poser un risque d’incendie, mais dernièrement certains rappels ont été élargis», explique Jean-François St-Laurent, chef aux opérations et à la prévention à la Ville de Prévost. 

Les services d’incendie de la région demandent à la population d’être vigilante relativement aux rappels de thermostats électroniques, puisque ceux-ci peuvent surchauffer, émettre de la fumée et endommager le mur, ce qui représente un risque d’incendie pour les citoyens.     
Ils demandent aux gens de vérifier les numéros de série des appareils. Plusieurs modèles qui ont été vendus sous les marques Garrison, Maison, NOMA, RONA et UPM sont visés par un rappel. Les citoyens peuvent consulter la liste disponible en ligne au www.canadiensensante.gc.ca

Installation par un professionnel

La direction des différents services incendie recommande également aux citoyens de faire installer leurs thermostats électroniques par des professionnels dûment en règle avec la Corporation des maîtres électriciens du Québec.

«Installer un thermostat à un endroit où la charge maximale est déjà atteinte pourrait provoquer un incendie», indique le maître électricien Marc Bertrand. 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.