|

Des citoyens du quartier Ménard inquiets

Par Lpbw

SAINT-JÉRÔME. Des citoyens du quartier Ménard de Saint-Antoine ont appris " avec consternation et désolation " le 10 juin dernier, lors de la consultation publique du nouveau projet de règlement, que la ville allait poursuivre son projet de règlement numéro PR-0309-265, amendant le règlement 0309-000 sur le zonage, afin de créer la zone H-2347.4 à même une partie de la zone unifamiliale H-2347, pour y autoriser la construction de 136 logements.

Certains citoyens du quartier Ménard et de la 36e avenue à Saint-Jérôme, qui s’opposent au changement de zonage, s’étaient déplacés lors de la séance du conseil du 17 juin dernier pour signifier leurs inquiétudes.

Selon eux, intégrer une zone multifamiliale à travers une zone unifamiliale et y autoriser la construction de 136 logements, entraîneraient de nombreuses conséquences sur la vie des gens du quartier : circulation difficile, perte d’intimité, perte d’uniformité, sécurité des enfants, etc.

Interpellé, le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher leur a proposé une rencontre avant le 2 juillet et de regarder des solutions évitant de dénaturer leur milieu de vie. Il était même question que le promoteur Voyer & Tremblay y participerait.

Le samedi 21 juin, la porte-parole des citoyens du quartier Ménard, Joanie Arnold, toujours dans l’attente d’une confirmation de rencontre, envoyait un courriel à M. Maher dans lequel elle rappelait au maire que celui-ci s’était engagé personnellement à les contacter.

« Tel que mentionné, les citoyens du quartier Ménard de Saint-Antoine et de la 36e avenue sont dans l’attente d’une réponse de votre part concernant le report du projet des 136 logements en date du 26 août et de la rencontre entre les citoyens, le promoteur et vous-mêmes », écrit Joanie Arnold.

« Depuis, quatre jours se sont écoulés, et nous demeurons toujours dans l’attente. Devons-nous adopter les stratégies des citoyens du Roy-Charles pour que vous respectiez votre parole? » note-t-elle en mentionnant que les inquiétudes et le mécontentement des citoyens du quartier n’a fait que croître depuis la dernière séance du conseil.

Les citoyens du quartier Ménard et de la 36e avenue proposent :

1. de faire déboucher la rue des multilogements à l’extérieur des zones unifamiliales où des problématiques de circulation sont déjà très présentes.

2. De mettre en place, une zone tampon respectueuse des citoyens déjà établis dans ce périmètre, en y aménageant des espaces avec élévations de type " button" dans lesquelles des espèces conifères et feuillues matures (de gros calibre) serait plantées afin de créer des écrans verts sur toute la longueur du projet.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.