(Photo : Courtoisie)

Les députés des Laurentides rencontrent le ministre

Par France Poirier

Hôpital régional

Le 11 juin dernier, les trois députés péquistes des Laurentides ont rencontré le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette pour discuter des infrastructures en santé de la région laurentienne.
Ainsi, Marc Bourcier (Saint-Jérôme), Claude Cousineau (Bertrand) et Sylvain Pagé (Labelle) ont rencontré une fois de plus le ministre Barrette pour discuter des infrastructures en santé des Laurentides, et plus particulièrement des hôpitaux de Saint-Eustache, de Mont-Laurier ainsi que de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.
« Nous lui avons à nouveau fait part des attentes des gens de Saint-Jérôme concernant des besoins de rénovation et d’agrandissement de l’hôpital, a mentionné le député Bourcier. La population augmente toujours, les besoins en santé aussi et nous sommes plus que dus ! Le ministre m’a assuré que de bonnes nouvelles sont imminentes, tout en ayant conscience de la vétusté de notre hôpital. C’est notre édifice qui est littéralement à l’urgence. Les employés du domaine de la santé qui y travaillent sont inquiets ainsi que la population », a-t-il poursuivi.
Les députés affirment qu’ils vont continuer de talonner le ministre de la Santé à ce sujet au cours des prochaines semaines.
Depuis le début du présent mandat, les députés de l’opposition officielle ont demandé plusieurs rencontres de travail afin de présenter les besoins au gouvernement et pour faire en sorte que ce dernier accepte enfin de mettre à niveau les établissements et les services en santé dans la région des Laurentides.

Dossiers prioritaires

Parmi les dossiers prioritaires, on note celui de l’imagerie médicale et de la pharmacie évalué à plus de 24 M$ à l’Hôpital de Mont-Laurier, l’urgence inadéquate et le manque d’espace de travail du Centre hospitalier de Saint-Eustache, dont la revitalisation est estimée à 74 M$, ainsi que les 440M$ demandés pour moderniser l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *