| Par lpbw

Bombardier annonce la livraison de son premier avion CS300

MIRABEL. Bombardier a annoncé en grande pompe lundi matin à son usine de Mirabel la livraison du premier avion CS300 à airBaltic. Cet avion, conçu pour transporter de 130 à 150 passagers, est le plus grand avion de la C Series.

Cette annonce survient un peu plus de quatre mois après la mise en service du CS100 auprès de la compagnie aérienne Swiss, le premier client de la C Series.

«Il y a un an, beaucoup de personnes pensaient que ce programme allait planter. Que  Bombardier allait fermer. Si vous regardez où nous sommes aujourd’hui, nous avons certifié le CS100 et le CS300, nous avons mis le premier CS100 en service et nous allons mettre en service le CS300 avant la fin de l’année. Quel revirement de situation ! C’est un immense accomplissement», s’est exclamé Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier, devant des centaines d’employés réunis lors d’une cérémonie.

Le transporteur letton est la première société aérienne au monde à exploiter l’avion CS300.

«Avec sa grande autonomie, sa plus faible consommation de carburant et ses émissions sonores réduites comparativement aux autres avions de son segment, l’avion CS300 permettra à airBaltic d’ouvrir de nouvelles liaisons et de connecter des gens dans toute l’Europe, tout en offrant aux passagers une expérience en vol inégalée», a affirmé Martin Gauss, président-directeur général d’airBaltic.

Selon M.Bellemare, le CS300 est le meilleur avion au monde dans la catégorie des 100 à 150 places. «Aucun autre avion ne peut compétitionner avec nous», estime-t-il. 

La fierté des Québécois
La ministre de l’Économie, Dominique Anglade, a noté que cette livraison confirme la décision «judicieuse» du gouvernement libéral d’investir 1,3 milliard de dollars dans la C Series.

«Non seulement Bombardier est un intervenant clé dans l’industrie aéronautique du Québec, mais elle génère également d’importantes retombées pour l’ensemble de l’économie du Québec», a-t-elle indiqué au podium.

La libérale a tenu à souligner le travail des employés de Bombardier. «Vous faites la fierté des Québécois. Le travail que vous avez accompli est remarquable et chaque fois que nous aurons l’opportunité d’en parler sur les tribunes, nous le ferons».

Selon Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux, fera la fierté du pays. «Chaque fois qu’un avion C Series s’envolera dans le ciel, ce sera un ambassadeur de Bombardier et un symbole canadien d’innovation et d’accomplissement».

«Nous sommes en train de rebondir»
 
Pour Alain Bellemare, cette annonce prouve que la situation de Bombardier est en voie de changer.

« On a passé des périodes assez difficiles comme vous le savez, mais nous sommes en train de rebondir grâce à ce programme qui va être le moteur de croissance de Bombardier pour les années à venir et qui sera un créateur d’emploi. Nous sommes en train de repositionner Bombardier comme leader de l’industrie aéronautique au Canada, un joueur mondial capable de compétitionner avec les grands de ce monde comme Airbus et Boeing».

Le vol commercial inaugural du premier avion CS300 d’airBaltic, qui transportera des passagers de Riga à Amsterdam, est prévu pour le 14 décembre prochain.

Toujours en discussion

Bombardier et le gouvernement fédéral sont toujours en discussion quant à une éventuelle aide financière d’un milliard, a mentionné Alain Bellemare questionné par des journalistes après la cérémonie.

«En tant que joueur dans l’aérospatiale, nous avons besoin du soutien de notre gouvernement canadien pour avoir du succès partout à travers le monde. Si on regarde ailleurs comme en Europe, aux États-Unis, en Chine et au Japon, les entreprises sont supportées par leur gouvernement. Je suis confiant que nous allons trouver une solution».

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.