| Par lpbw

Assemblée d'information au golf Bonniebrook

Considérant qu’il n’a pas eu la chance de présenter son avant-projet devant le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) du 16 juillet dernier, Gilles Gareau, président du club de golf Bonniebrook, a fait parvenir, lundi soir, près de 5 300 exemplaires d’une lettre ouverte aux citoyens de Saint-Colomban les invitant à une assemblée d’information qui se tiendra le 12 août prochain à 19 h au club de golf.

On se rappelle que le lors de la dernière assemblée du conseil municipal le conseil a déposé un règlement pour un changement de zonage faisant d’un fonds de terre zoné résidentiel un usage exclusif d’un parcours d’un terrain de golf. « Le golf Shawbridge à Prévost a cessé ses opérations à l’automne 2011. Quel avantage Saint-Colomban a-t- elle de persister dans son règlement de zonage pour en arriver là? » se questionne le propriétaire.

Rentabilité

Gilles Gareau précise dans cette lettre ouverte que « quiconque connait l’industrie du golf vous dira qu’une multitude de parcours de golf autant privé que public sont depuis quelques années sur le respirateur artificiel. » « Malgré un déficit d’opération depuis maintenant trois ans Bonnibrebrook investissait en équipements et amélioration de terrain plus de 400 000 $ en 2012-13. Avons-nous l’air de vouloir fermer ? » poursuit-il.

Avis de cession des opérations

Considérant, entre autres, que suite à l’adoption du règlement le financement deviendra impossible à moyen ou long terme M. Gareau a remis, en date du 30 juillet 2013, et ce « conformément à l’article 213 de la Loi sur la Fiscalité municipale » un avis de cession des opérations du terrain de golf. Un document envoyé à M. Pierre Godin de la MRC Rivière-du-Nord, dont le maire de Saint-Colomban. Jacques Labrosse à reçu une copie, nous dit M. Gareau. M. Labrosse nous confirme avoir reçu le document. Selon M. Gareau son plan projet avait pour objectif de confirmer le potentiel économique du fonds de terre et « pourrait alors servir au financement des opérations présentes ou celui des futurs acheteurs. » De plus « un projet résidentiel beaucoup plus vert pourrait alors être déposé, » assure-t-il. En conclusion, M. Gareau déplore que ce changement de zonage ait pour effet immédiat de fermer définitivement le club de golf et « dans un avenir lointain de mettre la hache dans un projet résidentiel qui entraînerait des retombées économiques de l’ordre de 30 à 50 millions. » Le propriétaire rappelle que bien que le Club de golf Bonniebrook ait toujours été zoné résidentiel « sur le plan environnemental il détient un droit acquis d’opérer un parcours de golf dans une zone dite sensible. »

Les étapes

Mardi 6 août, à 17 h, se tenait une consultation publique au sujet de ce projet, dans la salle du conseil de l’hôtel de ville de Saint-Colomban. M. Gareau devait d’ailleurs s’y rendre.

Un second projet de règlement sera déposé lors de la prochaine assemblée, le 13 août prochain, et, selon les étapes à respecter, le 16 août sera publié un avis public dans les journaux. Les citoyens en désaccord avec le projet de modification de zonage auront jusqu’au 26 août pour aller signer le registre à l’hôtel de ville afin de faire une demande de référendum.

Le maire de Saint-Colomban, Jacques Labrosse nous dit que selon l’analyse de conformité nécessaire pour cette demande de changement de zonage, le projet a été examiné et entériné par la MRC Rivière-du-Nord, document envoyé en date du 27 mai 2013 au service du greffe de Saint-Colomban.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.