La conseillère responsable des personnes aînées, Carla Pierre-Paul, le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et le député de Saint-Jérôme, Youri Chassin. (Crédit photo: André Bernier)

| Par France Poirier

100 actions pour favoriser leur mieux-être

Vendredi dernier, la Ville de Saint-Jérôme procédait au lancement de sa nouvelle politique en faveur des personnes aînées en présence de nombreux dignitaires, dont la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le député de Saint-Jérôme, Youri Chassin, le maire de la Ville, Marc Bourcier, et la conseillère responsable des personnes aînées, Carla Pierre-Paul. 

« L’adoption d’une nouvelle politique en faveur des personnes aînées illustre parfaitement notre volonté d’améliorer la qualité de vie de ces femmes et de ces hommes qui, par leurs connaissances, leur expertise et leur sagesse, enrichissent notre communauté. Saint-Jérôme compte une importante proportion de personnes aînées, soit 28,3 %. Ce pourcentage est supérieur à la moyenne régionale, québécoise et canadienne. Notre administration est déterminée à tout mettre en œuvre pour leur offrir un milieu de vie toujours plus agréable, inspirant et sécuritaire », a déclaré le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier.

« Cette politique est le fruit d’une riche collaboration. À cet égard, je veux saluer les membres du comité de pilotage pour leur apport inestimable. Pendant près de 21 mois, ils ont investi temps et énergie afin de mener à bien la démarche. Je remercie également les 1 374 personnes aînées qui ont pris part à la consultation publique de 2021. En partageant leur vision, leurs préoccupations et leurs idées, elles nous ont permis de dresser un portrait fidèle de leur situation. C’est grâce au travail de tous les précieux collaborateurs que nous proposons une politique qui répond à leurs besoins et à leurs attentes », a indiqué Mme Pierre-Paul.

Un plan d’action pour 2022-2026

La nouvelle politique a pour mission d’intégrer le réflexe « Penser et agir en concertation avec les personnes aînées » au sein de la planification, de la gestion et de l’élaboration des projets de la Ville. Elle comprend un plan listant près de 100 actions concrètes dans 9 champs d’intervention qui sont les suivants : espaces extérieurs et bâtiments; habitat et milieu de vie; transport et mobilité; participation sociale; loisirs; respect et inclusion sociale; communication et information; santé, services sociaux et saines habitudes de vie ; et sécurité.

« La politique lancée aujourd’hui témoigne de l’engagement renouvelé afin de contribuer au mieux-être des citoyens plus âgés. Elle donnera assurément un nouveau souffle et guidera les actions à mettre en œuvre dans la communauté au cours des prochaines années. Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour faire de notre société un Québec pour tous les âges. Félicitations aux équipes derrière cette belle initiative », a souligné la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

« Les aînés de Saint-Jérôme sont dynamiques et engagés, et nous rappellent qu’on peut vieillir de manière épanouissante, en rayonnant au sein de sa communauté et en menant une vie active et autonome, le plus longtemps possible. Cette politique aura un effet positif notable, et très concret, sur la qualité de vie des aînés, et favorisera par le fait même l’épanouissement de l’ensemble des citoyens de la communauté », a ajouté le député de Saint-Jérôme, Youri Chassin.

À propos de la démarche MADA

La démarche MADA (Municipalités amies des aînés) vise à aider les municipalités et les MRC désireuses d’encourager la participation active des personnes aînées au sein de leur communauté et de concrétiser la vision d’une société pour tous les âges. Par l’intermédiaire du Programme de soutien à la démarche MADA, des subventions sont accordées aux municipalités qui élaborent leurs propres politiques pour les personnes aînées. Reconnue à titre de « municipalité amie des aînés » par le ministère de la Famille en 2015, la Ville de Saint- Jérôme conclut la démarche de renouvellement de sa certification avec l’adoption de sa nouvelle politique et de son nouveau plan d’action.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.