(Photo : Cégep de Saint-Jérôme)
Le gardien colombanois Gabriel Thibault est l’athlète du mois de septembre 2019, parmi toutes les équipes des Cheminots. Photo Cégep de Saint-Jérôme
|

Soccer collégial : Les Cheminots poursuivront leurs activités en saison hivernale

Par Luc Robert

La formation de soccer masculin des Cheminots mise sur la continuité. Pour la première fois, les Jérômiens évolueront cet hiver dans une ligue intérieure du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ).

 

Il s’agira d’une phase de développement additionnelle, car la courte saison extérieure se résume aux mois de septembre et d’octobre.

«Cette décision arrive au bon moment. Nous comptons sur seulement trois vétérans de la campagne extérieure 2018 dans nos rangs. Nous avons en tête un plan de trois ans, afin de remodeler le programme. Bien que le soccer intérieur soit différent de ce que nous pratiquons à l’extérieur, les gars s’amélioreront», a prédit l’entraîneur-chef des Cheminots, Pascal Laliberté.

Trois victoires

Les troupiers de Pascal Laliberté ont été vaincus 1-0, le 6 octobre dernier, au Collège André-Laurendeau. Au moment d’aller sous presse, le pointage du match au Collège Marianopolis, n’était pas encore connu.

«Malgré notre jeunesse, nous avons obtenu trois victoires et une nulle, en saison extérieure. Notre programme a redémarré à partir d’une feuille blanche. C’est un beau projet, avec des jeunes réceptifs et intenses», a poursuivi le pilote.

«On a beaucoup de talent brut, mais des effectifs jeunes de 17 et de 18 ans. L’expérience des joueurs de 20 et de 21 ans d’André Laurendeau a fini par ressortir. Nous contrôlions le ballon au début, mais notre attaque est devenue prévisible ensuite. Ce n’est pas grave, c’est l’expérience qui rentre».

Joueur du mois

Un des éléments prometteurs est la tenue du gardien de 19 ans, Gabriel Thibault. L’athlète de Saint-Colomban a été proclammé joueur par excellence du mois de septembre, parmi les équipes des Cheminots.
«Après une longue inactivité, il s’est vite remis en forme. Malgré sa taille moyenne, il est un gardien combatif, qui calcule très bien ses sorties, pour limiter les angles des tirs adverses. Gab réussit des arrêts clés», a louangé l’entraîneur Laliberté.

«Il inspire les autres par son calme. C’est un ancien de l’Académie de l’Impact de Montréal. Son talent ne fait aucun doute».

Flatté par les compliments de son mentor, Gabriel Thibault sort regaillardi de cette reconnaisance.

«Quand tu n’as pas joué au soccer compétitif depuis quatre ans, ça encourage d’être reconnu. Tes efforts ne sont pas en vain».

Vétéran parmi une bande de jeunots, il comprend son rôle.

«J’essaie de leur refiler quelques trucs appris de l’Impact. Je me décris comme un gardien d’arrêts et de relances via les défenseurs, plutôt qu’être celui qui dégage sur jusqu’au centre».

L’étudiant de 2e année, en génie mécanique, a des plans futurs. «Avec ce retour au jeu prometteur, j’aimerais bien pouvoir décrocher éventuellement une bourse sportive universitaire. Je vise à moyen terme une place avec le Vert et Or de l’Univserité de Sherbrooke».

Le Colombanois adore l’idée d’évoluer dans une ligue hivernale intérieure.

«La mentalité est différente. En-dedans, on développe la structure tranquillement, alors que la courte saison extérieure t’oblige à tout donner chaque partie.

À l’intérieur, tu mises souvent sur la contre-attaque, avec les retours de la petite surface».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.