(Photo : Luc Robert)
On reconnaît Antony Charbonneau, Michel Maurice, conseiller du district 5 à Sainte-Sophie, Danielle Clément, ex-directrice générale de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord, Mario Fauteux, conseiller du district 10 à Saint-Jérôme, ainsi que Félyx Darveau.
|

Réaménagement important à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord

Par Luc Robert

La salle polyvalente de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord change de vocation, avec l’arrivée progressive de trois firmes de développement sportif. Ces dernières transféreront leurs pénates du secteur Bellefeuille aux infrastructures sportives de la rue Filion, à Saint-Jérôme.

Conçue au départ pour la tenue de réunions et d’événements, la salle surnommée le « VIP » est principalement utilisée jusqu’ici par le tournoi Pee-Wee et le Défi Midget Espoir, les Panthères aux entractes, ainsi que la tenue de diverses assemblées.

« Nous déménageons nos trois compagnies (ACDT, AC Sports Élites et Darv Training) à la salle polyvalente, afin de nous rapprocher des jeunes. Nous avons signé une entente de location de cinq ans. Puis, nous aménagerons un gym, ainsi qu’une surface synthétique de hockey rapetissée, qui passera de 10 pieds par 60, à une patinoire de 15 pieds par 30 », a laissé savoir Antony Charbonneau, un des copropriétaires.

Appuyé dans ses efforts par Félyx Darveau et Benjamin Bohémier, le trio a fait sa réputation par la tenue d’entraînements variés aux installations de la rue De Martigny ouest.

« On a bâti notre groupe de développement en 5 ans. En déménageant à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord au printemps 2023, nous offrirons nos forfaits et nos camps de jours à notre clientèle en nous trouvant sur place. Le transport par wagonnette entre Bellefeuille et l’est de Saint-Jérôme devenait fastidieux », a-t-il ajouté.

À l’aréna régional de la Rivière-du-Nord,  les trois entreprises occuperont une surface de 2317 pieds carrés.

« On compte normalement 35 employés en été et 20 en saison de hockey. On aide aussi les espoirs du patinage de vitesse et artistique. Ça n’a pas de prix de regrouper les services dans un même édifice. Les jeunes continueront à bénéficier d’un accompagnement suivi. Nos valeurs et notre éthique nous distinguent des autres », a lancé M. Darveau.

Discussions

On a amorcé les négociations avec la Régie de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord en mars 2022 pour le transfert.

« C’est une belle fierté de voir le trio s’installer ici. Cela aurait dû être fait depuis longtemps. Les adeptes auront tous les services à portée de marche des deux patinoires. C’est le dernier projet qui m’accaparait avant mon départ à la retraite », a commenté Mme Danielle Clément. Elle est directrice-générale sortante de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord.

De plus, on déplacera l’actuelle salle polyvalente dans le corridor central du deuxième étage de l’aréna.

« Elle sera réaménagée dans le secteur de La Loge, où se trouvent présentement des banquettes et tables pour ceux qui veulent se restaurer. Les organismes pourront tenir leurs événements avec une vue sur la patinoire 1, dans un contexte plus central », a-t-elle ajouté.

Questionnement

Le réaménagement ne fait pas l’affaire de tous les occupants de l’aréna, à l’aise au local actuel.

« Pourquoi ne font-ils pas comme au Centre Excellence Rousseau Sport, où une mini-patinoire synthétique intérieure a été aménagée par l’Armada dans un grand corridor ? Les organismes peuvent ainsi conserver leur salle de réunion. Ici, on fait l’inverse. La salle polyvalente devrait demeurer communautaire et à son endroit actuel. Vont-il percer le ciment central pour installer des tuyaux à lavabo et des prises de 220 pour le frigo ? Tout est bien situé, et là, on se fait tasser. C’est triste pour un aménagement d’à peine six ans », a commenté un utilisateur régulier, qui préfère garder l’anonymat.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.