|

Neptune Synchro amorce la saison en force

Par lpbw

NAGE SYNCHRONISÉE. Plusieurs nageuses de Neptune Synchro ont réalisé un top 10 lors de la première compétition de la saison qui se tenait au nouveau Complexe aquatique de Mont-Tremblant cette fin de semaine.

Lili Bernier a surpris tout le monde en décrochant la première position chez les 7-8 ans. Aucune autre athlète du club hôte de l’événement n’est montée sur le podium. Notons toutefois la performance d’Amélie Robert, Océanne Labelle et Maya Van Strydonck qui ont pris respectivement la 5e, 9e et 10e position sur plus de 150 filles chez les 11-12 ans.

« Cette compétition nous a permis de nous situer à travers le Québec. Nous pouvons savoir à partir de maintenant quels sont nos objectifs », souligne l’entraîneure-chef du club Sylvie Fréchette qui note que trois de ses nageuses en sont à leur première année chez les 12 ans et moins.

Une première réussie

Neptune Synchro s’est attiré des éloges pour l’organisation de sa première compétition d’envergure depuis sa fondation en 2010, rapporte Mme Fréchette. « Nous avons reçu que des compliments de Synchro Québec et des parents du club. Ç’a été une belle réussite pour un club qui est quand même très très jeune».

Cet événement n’aurait pu être un succès sans la contribution des bénévoles, poursuit-elle. « Les bénévoles ont fait un travail absolument extraordinaire. Nos athlètes se sont impliqués en étant marqueurs et chronométreurs. Les parents ont fait des repas aux juges. Ceux-ci ne se souviennent pas d’avoir été aussi bien reçus», raconte la fondatrice du club.

Au total, près de 500 athlètes de différents clubs au Québec participaient à cet événement.

Infrastructures insuffisantes

Si Neptune Synchro a tenu cet événement à Mont-Tremblant c’est parce que les infrastructures sont insuffisantes à Saint-Jérôme. La polyvalente ni le cégep ne peuvent accueillir autant d’athlètes contrairement au nouveau complexe aquatique de Mont-Tremblant. « Il a été bien pensé. Il y a beaucoup d’espace. Près de la piscine, il peut y avoir les juges, les athlètes qui font des tests physiques, les estrades. Le complexe comprend des vestiaires. Il n’y en a même pas à la poly», observe Sylvie Fréchette.

Cette dernière rêve au jour où Neptune Synchro pourra accueillir une compétition d’envergure à Saint-Jérôme. Pour l’instant, elle met ses énergies sur le bien-être des enfants, leur réussite et leur apprentissage.

Meilleures résultats de Neptune Synchro

Lili Bernier (1re)

Laurianne Séris (5e)

Sarah Rehel (5e)

Amélie Robert (5e)

Léa Labelle (8e)

Lili-Rose Sirois (8e)

Océanne Labelle (9e)

Laurie Paré Lévesque (9e)

Maya Van Strydonck (10e)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.