|

Mikaël Kingsbury encore maître chez lui

Par Ève Ménard

L’annuelle Coupe du monde de bosses tenue à Tremblant avait lieu du 5 au 8 janvier derniers. Mikaël Kingsbury s’est illustré à la maison, remportant l’épreuve en simple et en parallèle.

L’athlète originaire de Deux-Montagnes a d’abord signer sa 69e victoire sur le circuit de la Coupe du monde avec un total de 86.24 points. Ce pointage lui a permis de devancer son grand rival, le Japonais Ikuma Horishima, et le Suédois Walter Wallberg. Il s’agissait d’une seconde victoire cette saison à l’épreuve en simple pour le skieur qui avait remporté la première Coupe du monde à Ruka en décembre.

Le lendemain, Kingsbury a continué de briller sur le Mont-Tremblant : il a enchaîné une seconde victoire consécutive, en remportant cette fois l’épreuve de bosses en parallèle. Ce tour de force lui aura permis de ravir le maillot jaune de meneur au classement des bosses à Ikuma Horishima. Ces résultats sont très encourageants pour Mikaël Kingsbury et son équipe, surtout en vue des Jeux olympiques de Pékin qui se mettent en branle dans moins d’un mois.

« Ça fait du bien d’être de retour à Tremblant. Je me suis ennuyé des compétitions ici. […] Je veux remercier tous les bénévoles, car je sais que c’était difficile cette année avec la COVID » a déclaré en anglais le skieur à CBC.

Les Dufour-Lapointe satisfaites

De son côté, Justine Dufour-Lapointe a obtenu son meilleur résultat en simple depuis le début de la saison en terminant au neuvième rang à Tremblant. Chloé, sa soeur, a pour sa part terminé au 14e rang en simple. Dans l’épreuve en parallèle, la skieuse a réalisé son meilleur résultat de la saison avec une 8e place. Dans cette épreuve, Justine a pris le 11e rang. C’est de bonne augure en vue des qualifications olympiques.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.