| Par lpbw

Les Panthères ne cessent d'impressionner

HOCKEY JUNIOR. Les Panthères ne perdent plus depuis plusieurs semaines. En fait, Saint-Jérôme a subi sa dernière défaite le 5 décembre dernier. Un revers de 8-5 contre les Montagnards de Sainte-Agathe. Vendredi, le club de tête dans la Division Martin St-Louis a remporté une huitième victoire consécutive.

La perte de l’as pointeur Simon Tremblay au mois de novembre aurait pu coûter cher aux Panthères. Toutefois, l’ajout de quelques joueurs et le retour en santé de trois vétérans défenseurs ont permis à la troupe de Rick Lalonde de se hisser à deux points du Collège-Français de Longueuil et du sommet du classement général.

« Nous avons fait l’ajout de petits morceaux qui font une grosse différence, analyse le président du club Bill Hattem. Jessy Morin nous amène beaucoup d’énergie tandis que Nick Marois complète une très bonne première ligne aux côtés de Samuel Landry et Pier-Olivier Grand-Maison.

Ces deux joueurs appartiennent aux Panthères. L’équipe des Laurentides n’a donc pas été obligée de transiger pour obtenir leurs services.

Quelques acquisitions

Saint-Jérôme a également fait l’acquisition de Mathieu Laverdure au début de décembre et plus récemment les attaquants Étienne Arsenault et Samuel Landry se sont greffés à la formation.

« Arsenault est un jeune de 19 ans très rapide avec de bonnes mains qui va nous amener la profondeur dont on avait besoin. De son côté, Landry est le genre de joueur qui va nous aider offensivement», commente le directeur général des Panthères Stéphane Beaudin.

Pour faire l’acquisition de ces joueurs, Saint-Jérôme a dû donner Gabriel Dubois, Simon Derderian et Francis St-Louis.

« Francis se cherchait depuis le début de la saison. La transaction va être profitable autant pour nous que pour lui», observe Beaudin.

Une surprise

Après la perte de plusieurs vétérans et avec l’arrivée de nombreuses recrues, la saison s’annonçait plus difficile que les dernières campagnes pour les félins. Mais voilà qu’ils bataillent maintenant pour le premier rang au classement général.

Personne ne s’attendait à voir les Panthères aussi haut au classement, notent Bill Hattem et Stéphane Beaudin.

« La chimie qui existe dans cette équipe-là est excellente, affirme Beaudin. Ce n’est pas toujours l’équipe la plus talentueuse qui gagne des championnats».

De son côté, le président estime que les nombreux "petits changements" font la différente. Il ne passe pas sous silence la performance de son vétéran gardien Philippe Gingras.

« Il est en train de prouver qu’il est l’un des meilleurs, sinon le meilleur, gardien de la ligue», dit Hattem.

Les deux hommes de hockey estiment qu’ils ont tous les éléments en main pour être une équipe très compétitive en séries.

«Une équipe de hockey c’est comme un puzzle et je crois que tous les morceaux sont maintenant en place», termine Bill Hattem.

Du renfort du majeur ?

Retranché par les Remparts de Québec dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Nicolas Hébert pourrait se joindre aux Panthères. L’attaquant de 18 ans est actuellement en réflexion puisqu’il a aussi la possibilité de rester à Québec pour jouer dans les rangs collégiaux. S’il rejoint la formation jérômienne, il fera partie du top 6 en attaque, affirme le président Bill Hattem. Par ailleurs, Tristan Perreault-Gagnon, qui évoluait dans une ligue junior en Ontario, disputera son premier match dans l’uniforme des Panthères mercredi.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.