| Par lpbw

Les Panthères font l'acquisition de deux vétérans

Les Panthères misent gros sur cette saison qui se conclura par la tenue de la Coupe Fred Page, en mai prochain, à Saint-Jérôme. Bill Hattem, président et directeur général du club, l’a prouvé la semaine dernière en laissant filer des jeunes joueurs pour deux talentueux vétérans quelques jours avant la fin de la période de transactions.

Saint-Jérôme a fait l’acquisition du défenseur Richard Castonguay, qui effectue un retour avec les Panthères, et l’attaquant Pierre-Olivier GrandMaison. Pour mettre la main sur ces deux hockeyeurs, M.Hattem a dû sacrifier Jimmy Paradis, 18 ans, Sébastien Lemieux, 17 ans, Charles Gauthier, 17 ans, ainsi qu’un choix de deuxième et sixième ronde.

 

« J’ai échangé des jeunes joueurs pour aller chercher de la maturité. Nous voulons aller jusqu’au bout cette année», soutient Bill Hattem.

 

Ce dernier estime que Castonguay, 20 ans, et GrandMaison, 19 ans, aideront l’équipe à atteindre cet ambitieux objectif.

 

« Richard (Castonguay) nous a donné du bon hockey par le passé. Il est motivé et veut connaître une bonne fin de carrière dans le junior. Ce grand défenseur gaucher s’intègre parfaitement dans le moule de l’équipe», explique le directeur général.

 

De son côté, Pierre-Olivier GrandMaison, apportera une contribution à l’attaque déjà dévastatrice des Panthères. « C’est un gars de talent qui peut jouer sur le premier trio de n’importe quelle équipe de la ligue», croit M.Hattem. Cette saison, l’ailier gauche a une fiche de 27 points en 20 matchs.

 

Avec Charles Guèvremont, qui a confirmé qu’il resterait avec les Panthères, Nicolas Dionne, Samuel Aquin, Jonathan Charbonneau et Gary Horic, l’attaque jérômienne risque de donner encore bien des maux de tête aux gardiens adverses.

«Il va falloir être patient»

Un seul bémol toutefois: les deux acquisitions n’ont pas joué depuis quelques mois. Richard Castonguay ne s’est pas rapporté à son équipe l’Arctic de Saint-Léonard en début de saison alors que Pierre-Olivier GrandMaison, qui est passé de Princeville à Montréal-Est il y a deux mois, ne joue pas depuis ce temps.

 

« Il va falloir être patient et leur donner quelques parties avant qu’ils retrouvent leur rythme», souligne le grand manitou des Panthères.

 

Les deux joueurs pratiqueront ce lundi et disputeront le match de mercredi contre les Loups de La Tuque.

Une place pour un «20 ans»

Alors que prend fin la période des transactions le 10 janvier, Saint-Jérôme devrait mettre la main sur un sixième joueur de 20 ans ( La limite permise par la Ligue de hockey junior AAA du Québec). En effet, les Panthères ont libéré une place en échangeant Francis Alarie, 20 ans, aux Ramblers de Amherst, une équipe des Maritimes, contre Tyler McDowell.

 

Blessé lors de la troisième partie, Alarie n’aura pas eu le temps de se faire valoir. De son côté, McDowell devrait jouer seulement l’an prochain.

 

Bill Hattem a ciblé les vétérans qu’il aimerait avoir avec l’équipe, mais il se garde bien d’identifier des joueurs. « Nous serions satisfaits d’aller à la guerre avec les gars que nous avons actuellement, mais si on a une chance de s’améliorer, on va le faire», dit-il.

Incertitude à l’attaque l’an prochain

L’échange des jeunes Sébastien Lemieux et Jimmy Paradis et le départ d’au moins cinq vétérans qui en sont à leur dernière saison dans le junior changeront le visage de l’attaque de Saint-Jérôme l’an prochain. De plus, d’autres joueurs dont Jonathan Carbonneau, 19 ans, ont confirmé qu’ils ne seront pas de retour.

 

« Notre inquiétude sera à cette position. Toutefois, nous avons déjà eu ce genre de défi dans le passé et nous allons trouver une solution», affirme M.Hattem.

 

À ligne bleue, le directeur général est plus confiant puisqu’il compte sur une jeune défensive. Seul Castonguay mettra un terme à sa carrière junior après la présente campagne.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.