Les cadets de l'école Saint-Stanislas ont été éliminés contre l'école secondaire Saint-Sacrement

| Par lpbw

Les équipes de football de Saint-Stanislas éliminées

Le responsable du programme football à Saint-Stanislas, Martin Faubert, s’attendait à un match serré samedi en demi-finale de la catégorie cadette contre l’école Saint-Sacrement. Sa prédiction aura été mauvaise puisque Saint-Sacrement a eu raison des Patriotes par la marque de 49-13.

« Nous sommes arrivés trop confiants. C’est sans doute dû à un manque d’expérience », observe M.Faubert.

 

Ce dernier estime que la ligne offensive a eu des lacunes durant la rencontre. « Elle n’a pas suffisamment protégé le quart arrière », dit-il.

 

Les deux équipes, qui ont une fiche identique de cinq victoires et deux défaites en saison régulière, se sont rencontrées le 1er septembre. Les Patriotes avaient alors eu le dessus 35-28.

 

M.Faubert explique que son équipe a sous-estimé l’adversaire. « Nous avons eu un manque de préparation mentale et un manque de communication. Nous étions moins gonflés à bloc », dit-il.

 

Certains joueurs se sont tout de même illustrés durant la rencontre. C’est le cas des porteurs de ballon Étienne Bénard et Jean-Sébastien Wolfe et des joueurs de ligne défensive Émerick Hamelin et Jonathan Larose.

Malgré la défaite, M.Faubert se dit satisfait de cette équipe qui a travaillé fort cette saison.

Saint-Sacrement affrontera samedi le collège l’Assomption, une équipe qui n’a pas connu la défaite cette saison.

Une défaite prévisible

Sans grande surprise, les benjamins de Saint-Stanislas ont été battus par l’école secondaire Armand-Corbeil par la marque de 29-0 en fin de semaine. L’équipe qui n’a subi aucun revers cette saison a défait celle qui était à la recherche d’une première victoire.

 

« On ne s’attendait pas à une victoire », concède Martin Faubert, qui espérait quand même un miracle.

 

Celui-ci reconnait tout de même le travail du porteur de ballon Antoine Marois, du quart-arrière Félix Marsolais et des joueurs en défensive Jérémie Cusson et Vincent Gagnon.

 

Avec l’élimination des juvéniles il y a deux semaines, les équipes de l’école secondaire Saint-Stanislas sont toutes éliminées.

Martin Faubert rencontrera cette semaine les entraîneurs des trois formations de football de l’école. Il dressera ensuite un bilan de la saison.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.