| Par Luc Robert

Les Ambassadeurs se mesureront aux meilleurs joueurs de soccer

Les Ambassadeurs de Saint-Jérôme (UM14-AA) participeront à la Coupe Gothia, le plus important tournoi de soccer jeunesse au monde, du 17 au 23 juillet à Gothenburg, en Suède. 

Pas moins de 1 608 équipes, de 59 pays différents, croiseront alors le fer au ballon rond. « En 2019, ils avaient accueilli des délégations de 75 pays, mais le contexte mondial a changé. Il y aura même des équipes de pays insolites, comme la Tanzanie et l’Éthiopie.  C’est un voyage qui va au-delà du sport : nos 14 jeunes vivront l’expérience d’un échange sportif dans ce pays scandinave. C’est magique ! Enfants et parents ont embarqué à pieds joints dans l’aventure », s’est émerveillé l’entraîneur Pierre-Jean « Pierrot » Milo.

Les Ambassadeurs auront de plus l’honneur d’être le porte-drapeau du Canada, à la cérémonie d’ouverture, devant plus de 50 000 amateurs de ballon rond.

« Il y a officiellement quatre équipes canadiennes à avoir été désignées pour participer à la Coupe Gothia. Parmi elles, nous avons été choisis pour représenter le pays et porter le drapeau. C’est tout un honneur ! Les émotions offriront de multiples sensations, quand nous ferons notre entrée. Ce sera gratifiant pour les jeunes, qui pourront aussi s’imprégner de la culture des autres clubs. 14 de nos 16 joueurs effectuent le périple. 7 des 14 joueurs viendront sans parent. La supervision des entraîneurs sera serrée », at-t-il fait valoir.

Être compétitifs

Même s’ils risquent d’être attendu de pied ferme, les Ambassadeurs croient pourvoir rivaliser d’adresse avec les clubs de « foot » de partout sur la planète.

(Photo: Ambassadeurs)

« Au niveau du calibre, nous avons terminé premiers des Laurentides en 2021. On s’est aussi offert notre premier championnat. Nous venons de plus de remporter les tournois de Victoriaville et de Québec. Puis, nous avons complété les rangs avec deux joueurs de D1. Nous serons compétitifs à chaque duel », a prédit M. Milot.

Le fin renard de sélectionneur entend virer à l’avantage les prévisions de performance des Jérômiens.

« C’est certain que le calibre qu’on peut rencontrer face à des équipes de divers niveaux sera variable. À la suite de la pige, nous serons confrontés à deux formations suédoises et une d’Angleterre. Les dirigeants des autres pays consultent les classements et voient que les filles du Canada sont bien répertoriées mondialement, mais aussi que les garçons ne sont pas trop bien classés. Ils arriveront face à nous en se disant que nous sommes une proie facile : erreur ! Nous avons de quoi riposter. J’entends d’ailleurs jouer à merveille la carte de la formation négligée. Nous possédons une belle équipe, structurée et disciplinée qui pourra surprendre l’adversaire », a prédit M. Milo.

Pour distraire ses troupes, ce dernier compte s’imprégner des lieux et des conditions de saisons.

« La Suède est un très beau pays et les Scandinaves m’ont toujours été sympathiques. Il fait 20 heures de clarté par jour, là-bas. Nous pourrons en profiter pour visiter et sortir du contexte sportif. Je veux que les jeunes s’imprègnent de ce voyage pour ajouter des images et des connaissances supplémentaires à leur bagage », a-t-il témoigné ».

Le public peut suivre les péripéties des Ambassadeurs au: suede2022.ca

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.