L’entraîneuse des Zénith, Émilie Massé, est fière de ses athlètes Maïlie Larochelle, Megan Narbonne et Amélia Dion.

| Par Luc Robert

Les Jérômiennes ont apprivoisé le niveau national

Trampoline

Luc Robert, collaboration spéciale
Trois athlètes du club de gymnastique et trampoline Zénith, de Saint-Jérôme, ont participé à la Coupe Canada en sports de trampoline, au Patro Le Prevost de Montréal.
Amélia Dion, 16 ans (16e, 80,840), Megan Narbonne, 15 ans (20e, 79,555), et Maïlie Larochelle, 16 ans (25e, 52,145), avaient précédemment obtenu les standards requis pour passer du niveau provincial au niveau national, ce qui leur a ouvert les portes de la compétition montréalaise. « Les trois ont le potentiel pour atteindre les finales. Mais il s’agissait d’une première expérience au niveau national. Elles étaient un peu impressionnées et intimidées au début. Forcément, on a eu droit à quelques anicroches, telles que des manœuvres pas assez serrées, des répétitions et sorties du trampoline. C’est correct que les anomalies soient sorties tout de suite. Ça nous donne des points précis à améliorer », a analysé Émilie Massé, qui entraîne les trois athlètes depuis quatre ans.
Les jeunes gymnastes ont eu peu de temps pour panser leurs blessures et coupures mineures, puisqu’elles étaient aussi en action cette fin de semaine du 28 avril, à Gatineau, lors des championnats québécois. « C’est la seule compétition de haut niveau qui nous restait pour polir nos mouvements. Plus tard dans la saison, Amélia, Megan et Maïlie se rendront aux championnats canadiens, à Lethbridge, en Alberta, du 4 au 8 juillet. À Gatineau, j’ai fait ajouter des éléments de difficulté aux filles, soit des saltos supplémentaires à Maïlie et à Amélia. »
Émilie Massé est fière de la progression des trois jeunes filles. « Au provincial, elles sont habituées de gagner. Mais au national de Montréal, elles ont eu la chance d’affronter 250 des meilleurs gymnastes juniors et seniors de haute performance, au trampoline individuel. Les champions olympiques, Rosie Mclannen et Jason Burnett, y ont entre autres performé. C’est donc normal qu’elles se soient classées au bas de la fourchette d’athlètes. » « Les filles ont vécu ça ensemble et ça sera un plus pour les nationaux en Alberta. La glace a été brisée. La coupe du Canada était chapeautée par Gymnastique Québec et Canada. C’était très rigoureux comme déroulement et nos filles s’attendront au même niveau d’excellence à Lethbridge. »
Rappelons que les Zénith s’entraînent au local situé au 54, rue de Maisonneuve, à Saint-Jérôme.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.