|

Duel au sommet ce mercredi midi

Par Luc Robert

Les Cheminots auront la revanche en tête, ce mercredi midi à Saint-Jérôme, alors qu’ils accueilleront leurs derniers tombeurs, les Patriotes du Cégep Saint-Laurent.

La dernière défaite des « Chems » remonte en effet au samedi 13 novembre, alors que leurs rivaux de l’autre bout de l’autoroute 15 avaient pris leur mesure 4 à 1.

« Les gars ont cet échec en mémoire. S’il y a une formation de notre division contre qui une rivalité se dessine, c’est bien contre les Patriotes. Ce sera un bon défi pour nous. Ça fait cliché, mais je ne porte pas attention aux succès du passé. On devrait pouvoir compter sur un alignement complet », a souligné l’entraîneur-chef Benoît Gratton.

C’est que les Cheminots ont été ralentis par la COVID, lors de leur victoire de la fin de semaine dernière, 4-0 sur le Collège André Laurendeau.

« On a joué avec seulement 9 attaquants, avec trois patineurs retenus sur le protocole de la COVID. En fait, depuis Noël, il n’y a que moi et un autre membre de l’équipe qui ne l’avons pas eue. On tiendra une pratique mardi (hier) et tous devraient être revenus au jeu, sauf Tommy Beauchamp, blessé au haut du corps », a-t-il poursuivi.

Dans la victoire face au Boomerang, Zakary Larocque a mené les siens en préparant trois buts. Le défenseur Gabriel Bérard a obtenu 1 but et 1 aide, les autres filets allant à Alexis Paris et Alexandre Lessard.

« Renaud Simard a très bien fait, en nous tenant dans la partie face à 4 désavantages numériques en première période. Il a réalisé 34 arrêts, pour obtenir le jeu blanc. Ils nous ont surclassés aux tirs au but, mais nous avons été opportunistes. »

Toujours invaincus depuis la nouvelle année, les Jérômiens représentent toujours l’équipe à battre dans le calibre collégial D2.

« On a eu un match nul dans cette séquence. Honnêtement, ce qu’on a réalisé avant ne m’intéresse pas. Il faudra bien répondre ce mercredi, avec une heure assez inusitée pour un début de match, à midi. Il y a des gars qui ont des cours avant et après la partie. Néanmoins, il faudra un bon effort, dans ce dernier droit de 4 parties avant les séries. »

Les moindres punitions pourraient coûter le match, car les Cheminots (28,6 %) et les Patriotes (22,4 %) représentent les deux meilleures équipes de la ligue collégiale D2 en avantage numérique.

« Ça peut paraître redondant, mais nous devons garder le rythme avant les éliminatoires. Les autres formations ne nous considèrent plus comme les petits nouveaux dans la ligue. Notre tête est mise à prix à chaque match, nous sommes les premiers au classement, avec cette petite pression qui vient avec ça. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.