Julianne Sarrazin. (Photo : Rosalie Vermette)

| Par Luc Robert

Deux athlètes de la région représenteront le Québec

Les cyclistes Zorak Paillé et Julianne Sarrazin feront partie des athlètes choisis par la FQSC pour défendre les couleurs du Québec, lors des Jeux du Canada d’été de 2022. Ceux-ci auront lieu du 6 au 21 août, à Niagara en Ontario.

« Plusieurs athlètes se sont démarqués lors processus de qualifications, mais nous devions arrêter notre choix sur trois garçons et trois filles. Nous sommes satisfaits de nos choix », a expliqué l’entraîneur d’Équipe Québec en vélo de montagne, M. Serge Desrosiers.

Zorak paillé.

Zorak paillé. (Photo: Archives)

À sa deuxième année chez les juniors, le Sauverois Zorak Paillé n’a laissé planer aucun doute quant à sa sélection. Dès le départ à l’épreuve de Charlesbourg, il a mis la pédale au fond, pour distancer ses adversaires. Il a complété le parcours en 1 heure, 16 minutes et 58 secondes. La troisième et dernière place chez les hommes a été attribuée à Maxime Saint-Onge, de Sherbrooke.

« Max et moi avons travaillé ensemble tout au long du parcours. On se mesurait tous les deux à des concurrents plus vieux que nous, jusqu’à 22 ans. Lors des deux derniers tours, j’ai attaqué aux descentes et j’ai pris 45 secondes devant. C’était très corsé, avec des seniors du Championnat canadien face à nous », a analysé Paillé. 

Sur la recommandation de l’entraîneur de l’équipe du Québec, Saint-Onge s’est aussi mérité le dernier laissez-passer (plus jeune compétiteur à 17 ans en décembre) d’Équipe Québec en vélo de montagne pour la grande danse de la Péninsule ontarienne.

« J’espérais vraiment aller aux Jeux du Canada. C’est du gros calibre, mais il n’y a pas de doute, en triomphant à Charlesbourg, je mérite d’être à Niagara, tout comme Max. Aux qualifs, ils n’avaient pas l’équipement de chronométrage habituel. Je savais que le gagnant se qualifiait au sein d’Équipe Québec et mon objectif était de triompher, rien de moins. »

Le coureur d’Équipe Plaisirs Gatronomiques veut atteindre le summum de sa forme en août prochain. « Il y aura les Jeux du Canada d’été et ensuite les Championnats du Monde à Le Gets, en France. Je n’ai pas de blessure et la forme suit. Je n’ai plus de spécialiste alimentaire depuis 2021, mais je surveille moi-même méticuleusement mes repas. En voyageant beaucoup, ce n’est pas toujours évident, mais je m’applique. Entre temps, avec mon entraîneur David Gagnon, on suit la courbe d’entraînement, pour que je sois au pic de ma condition physique en août. »

Délégation féminine relevée

Julianne Sarrazin.

Julianne Sarrazin. (Photo : Rosalie Vermette)

Pour sa part, dans sa quête pour obtenir son billet pour le Niagara, la Prévostoise Julianne Sarrazin a été la plus rapide en ralliant l’arrivée après un effort long de 1 heure, 16 minutes et 8 secondes, à Charlesbourg.

Lors de la 2e épreuve de qualifications, les 11 athlètes inscrites avaient de grandes aspirations pour le rendez-vous ontarien. C’est finalement la représentante de la formation Vélo Pays-d’en-Haut/Plaisirs Gastronomiques qui a arraché la 1ère place.

À l’aide d’une deuxième place et un retard de seulement 23 secondes sur Sarrazin, Marie-Fay Saint-Onge a été recommandée pour aussi joindre Équipe Québec.

« Marie-Fay et moi avons mené tout le long, en s’échangeant la tête. J’ai réussi à prendre un petit écart devant à la fin. J’étais meilleure en descente, mais elle me reprenait dans les montées. Je travaille d’ailleurs à améliorer ce dernier aspect », a analysé Julianne.

Sarrazin a hâte à ses premiers Jeux du Canada. « Il n’y aura pas de catégorie proprement dite là-bas. Je ne sais pas ce que le calibre donnera, ni ce qu’auront l’air les parcours. Un top 5 serait bien, malgré que je vise un podium à Niagara. »

Les membres sélectionnés se sont s’envolés pour l’Ouest canadien, afin de participer la semaine dernière à deux épreuves de la série nationale Coupe Canada XC (cross-country) à Canmore, en Alberta. L’entraîneur Serge Desrosiers a souligné que cela a été l’occasion de travailler sur la cohésion du groupe.

« On a eu la chance de vivre une compétition qui a permis de déjà parler de stratégies en vue des Jeux du Canada. Nous avons une équipe jeune, mais très talentueuse. Cela augure bien », a-t-il indiqué.

Rappelons qu’Équipe Québec de vélo de montagne, autant chez les hommes que chez les dames, a raflé le titre du classement des provinces à chacune des éditions, depuis 1997.

 

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.