| Par lpbw

De «belles surprises» au camp ouvert des Panthères

HOCKEY. Vétérans, recrues, choix de repêchage et joueurs non repêchés se sont réunis au Centre sportif Saint-Antoine pour le camp ouvert la fin de semaine dernière.

Au total, ils étaient 105 à vouloir impressionner l’organisation des Panthères de Saint-Jérôme. Il s’agit d’une participation record à cet événement. Quelques-uns avaient déjà leur invitation en poche pour le camp d’entraînement du club en août prochain alors que d’autres tentaient de l’obtenir.

« Certains joueurs qui n’ont pas été repêchés ont causé de belles surprises.», raconte le directeur général Jean-François Sénéchal qui en était à son premier camp ouvert avec l’équipe.

C’est le cas notamment du défenseur de l’Abitibi Bruno Cantin. Ce dernier ainsi qu’une quinzaine de joueurs non sélectionnés lors d’un repêchage ont été retenus pour le camp d’entraînement des Panthères.

Des joueurs repêchés aux dernières assises étaient également présents. « Nos deux premiers choix Alex-William Fournier et Justin Rochon sont très bons. On a pu constater que notre dépisteur-chef a fait tout un travail en voyant à l’œuvre les joueurs repêchés», souligne M.Sénéchal.

Ces deux patineurs devraient faire le club s’ils ne percent pas l’alignement d’une équipe du junior majeur. « Ils ont plus un poste à perdre qu’à gagner», a confié le président de l’organisation Bill Hattem.

Plusieurs vétérans

Les jeunes ont pu se comparer à la vingtaine de vétérans présents. Les joueurs de l’édition précédente Nick Marois, Karl Malette et Jessy Morin, entre autres, ainsi que des joueurs choisis au repêchage spécial de Sherbrooke, Justin Vachon, William Couture et Cédric Montminy ont répondu à l’appel du club.

« Ç’a augmenté le niveau de jeu. Ils se donnaient comme si c’était le camp d’entraînement régulier», affirme l’entraîneur-chef Marc-André Élément.

« Plusieurs vétérans s’en vont dans des camps d’entraînement du junior majeur, ajoute Jean-François Sénéchal. Ils ont pris du galon».

En plus des six joutes durant la fin de semaine, des séances d’entraînement pour les gardiens de but étaient prévues. Sur les 25 hommes masqués, cinq ont été choisis pour le vrai camp.

En route vers le vrai camp !

La prochaine étape pour les joueurs retenus est le camp des Panthères le mois prochain. Une quarantaine de jeunes se disputeront les quelque 24 postes disponibles.

« Ça va être un camp d’entraînement qui va être assez "tough" parce qu’on va mettre l’emphase sur l’éthique de travail. Je pense que ça se construit dès le début», explique Marc-André Élément.

Des joueurs de l’édition précédente seront de retour et d’autres vétérans provenant des repêchages spéciaux s’ajouteront à l’organisation. Néanmoins, le club voudra évidemment faire de la place aux recrues qui auront mérité leur place.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.