(Photo : Service des sports, Cégep de Saint-Jérôme)
Sarah-Maude Lapière, Anne-Sophie Miron et Rihab Qitou représentaient entre autres les Cheminots à Rawdon.
|

Cross-country : Les Cheminots à nouveau associés aux Fondeurs-Laurentides

Par Luc Robert

Les Cheminots au cross-country poursuivront leur programme d’entraînement conjoint avec le club Fondeurs-Laurentides, à la session d’hiver 2023, avec un suivi annuel.

Les athlètes de l’équipe collégiale bénéficient présentement des connaissances de l’entraîneur Grégory Sanche, pour améliorer leurs performances.

« L’entente entre les Cheminots et nous porte déjà ses fruits. On avait approché les Cheminots parce que plusieurs de nos athlètes des Fondeurs évoluent aussi au niveau collégial. On a tenté l’expérience cet automne et l’aventure se poursuivra après les Fêtes, tellement elle est remplie de succès », a expliqué en entrevue M. Rémi Brière, directeur général et entraîneur-chef à Fondeurs-Laurentides.

Il s’agit de la toute première initiative de cette nature dans l’histoire des deux organisations. Les parties se sont rencontrées vendredi dernier, pour décider de reconduire le projet. Grâce à cette expertise, les athlètes des deux formations rehaussent leur niveau et partagent leurs connaissances.

« Via les enseignements de Grégory, le but reste d’amener les athlètes à leur pic physique pour leurs compétitions. Par exemple, en janvier pour la saison de ski de fond et déjà cet automne pour les athlètes du cross-country collégial », a-t-il poursuivi.

Bénéfices mutuels

Bien que le partenariat soit tout récent, Mathieu Joyal, coordonnateur de la vie sportive et socioculturelle du Cégep de Saint-Jérôme, croit à l’avenir de cette collaboration.

« C’est une union qui permet aux Fondeurs et aux Cheminots d’assurer une qualité de service exceptionnelle, pour les étudiantes et étudiants-athlètes », a-t-il analysé.

Le club Fondeurs-Laurentides, tout comme les Cheminots, représente des organisations de renom dans le milieu sportif. Joindre leurs forces dans un projet commun semble aller dans l’ordre des choses.

« Les disciplines du cross-country et du ski de fond sont complémentaires. Ainsi, l’association veut que le club Fondeurs-Laurentides soit mandataire de l’élaboration et de la coordination du programme d’entraînement des Cheminots au cross-country. Les Fondeurs-Laurentides sont heureux de la confiance témoignée à leur endroit par le cégep. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer au développement des athlètes », a précisé Rémi Brière.

Ce dernier avoue que les Fondeurs y trouvent aussi leur compte.

« C’est certain que l’on sauve des coûts en alliant les deux équipes. Il s’agit d’agencer les horaires selon les besoins de chacun, car les Cheminots possèdent leur propre calendrier du RSÉQ », a-t-il fait valoir.

Les Cheminots en progression

Les porte-couleurs du Cégep de Saint-Jérôme ont par ailleurs bien figuré en fin de semaine dernière à Rawdon, où se déroulaient les Championnats collégiaux provinciaux de cross-country.

« Chez les dames, Anne-Sophie Miron a percé le top 40, tout comme Sarah-Maude Lapierre. Chez les hommes, Justin Chartrand est arrivé parmi les 50 meilleurs, alors que Jérémy Hébert s’est classé parmi les 60 premiers. Il s’agit d’une bonne performance, car deux de nos coureurs étaient absents en raison de blessures », a décrit l’entraîneur Sanche, qui se spécialise dans les courses en sentiers.

Le meilleur semble à venir pour les Cheminots.

« C’est un travail en développement. Nous effectuons une reconstruction avec 15 athlètes dans l’équipe. Avoir joint les Fondeurs et les Cheminots permet une meilleure communication. Nous allons améliorer les intervals. L’avenir s’annonce prometteur », a achevé M. Sanche.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.