| Par lpbw

Camp ouvert: des jeunes impressionnent l'organisation des Panthères

Un beau mélange de joueurs repêchés et non repêchés, de vétérans ainsi que d’anciens Panthères étaient sur la glace du Centre sportif Saint-Antoine pour participer au camp ouvert des Panthères de Saint-Jérôme, la fin de semaine dernière.

Le but de ce camp était de dénicher de nouveaux talents qui sont passés sous le radar des dépisteurs. C’était aussi l’occasion de voir à l’œuvre des joueurs repêchés qui pourraient se tailler un poste avec l’équipe cette année.

 

Jimmy Paradis, acquis dans l’échange envoyant Richard Castonguay à l’Arctic de Saint-Léonard, ainsi que Francis St-Louis et Bastien Veilleux, deux joueurs repêchés par les Panthères, se sont notamment illustrés, rapporte Bill Hattem, président et directeur général du club.

 

S’ils enfilent l’uniforme des Panthères, Paradis et St-Louis pourraient être les favoris de la foule puisque les deux joueurs ont grandi à Saint-Jérôme. « On tente toujours de mettre la main sur des joueurs de la région», affirme M.Hattem.

 

Avant tout, Jimmy Paradis voudra se faire valoir au camp d’entraînement des Foreurs de Val-d’Or, une formation pour qui il a disputé cinq parties la saison dernière. « C’est certain que mon but est de me tailler un poste avec Val-d’Or. Si j’échoue, je serais content de jouer chez nous à Saint-Jérôme», a dit le joueur de 18 ans.

Calibre de jeu plus élevé

Bill Hattem est satisfait de la performance des joueurs non repêchés en fin de semaine. « Il y avait moins de joueurs que les dernières années, mais le calibre de jeu était plus élevé», dit-il.

 

Neuf attaquants, cinq défenseurs et quatre gardiens de but ont été invités au camp d’entraînement des Panthères de Saint-Jérôme en août prochain. Il se peut que quelques-uns d’entre eux décrochent un poste avec les Panthères, confie M.Hattem.

 

Chez les gardiens, on sait que Jonathan Duval sera de retour. Toutefois, la présence de Simon Lemieux, numéro 1 la saison dernière, est incertaine. Une bataille chez les gardiens est à prévoir au camp d’entraînement.

Alexandre Grenier de passage

Les jeunes hockeyeurs ont eu la chance de jouer avec Alexandre Grenier, un ancien membre des Panthères et 3e choix des Canucks de Vancouver au repêchage de 2011.

 

Grenier a gravi les échelons à un rythme impressionnant. Après avoir passé par le camp ouvert et avoir mérité sa place chez les Panthères, l’attaquant a fait le saut dans le junior majeur avec les Remparts de Québec et les Mooseheads de Halifax. En 2012-2013, il a joué dans une ligue en Autriche, dans la ligue américaine et dans la Ligue de la Côte Est.

 

« Actuellement, je fais de l’entraînement hors glace, c’est l’fun de rechausser les patins», a dit le joueur de 6 pieds cinq pouces et 200 livres, dimanche.

 

Grenier espère attirer l’attention des dirigeants des Canucks lors du prochain camp d’entraînement en Colombie-Britannique. « La LNH, si tu n’y crois pas, tu ne l’atteindras jamais», a-t-il souligné.

 

L’attaquant était heureux de revenir saluer les membres de l’organisation des Panthères. «Ma présence prouve à quel point j’ai aimé mon passage ici».

 

L’ancien capitaine Joey Dubé, qui poursuivra sa carrière en France, ainsi que les vétérans joueurs de Saint-Jérôme, Guillaume Gélinas et Tommy Bouvrette ont aussi participé à ce camp.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.