| Par lpbw

Bill Hattem a l'œil sur l'Armada

HOCKEY. Bill Hattem n’a jamais caché son intérêt pour l’achat d’une franchise de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). L’acquisition des Remparts de Québec par Québécor pourrait ouvrir toute grande la porte au président des Panthères de Saint-Jérôme qui a tenté de mettre la main sur trois clubs de la LHJMQ au cours des dernières années.

En effet, Québécor qui possède 70 % des actions de l’Armada de Blainville-Boisbriand pourrait être contraint de vendre ses actifs dans le club des Laurentides. Selon les règlements de la ligue, une entreprise ne peut être propriétaire de deux formations. Le commissaire Gilles Courteau prendra une décision dans ce dossier dans les prochains mois. Pour l’instant, la ligue se contente de dire que toutes les options sont envisageables.

« On suit ça avec intérêt, mais c’est encore au stade exploratoire. On va voir la décision qui va être prise. Je ne cache pas mon intérêt de m’impliquer dans le junior majeur. Ça fait des années que je suis ça de près», affirme M.Hattem.

Si l’occasion se présente, celui-ci n’aura pas trop de difficulté à réunir un groupe d’acheteurs, dit-il. « J’ai déjà une banque de noms de personnes qui ont déjà démontré de l’intérêt. Je pourrais rapidement monter un groupe», confie-t-il.

Bill Hattem pourrait se tourner vers le Jérômien Jonathan Huberdeau, joueur des Panthers de la Floride, dans cette éventuelle aventure. « C’est une cible naturelle. C’est mon voisin et son frère à jouer pour notre équipe».

Déménagement à Saint-Jérôme ?

Durant l’entrevue, Bill Hattem a répété à plusieurs reprises que le dossier était encore au stade exploratoire.

« On veut juste que les gens sachent que nous sommes intéressés. On peut s’impliquer avec l’Armada et que l’équipe reste à Boisbriand ou transférer l’équipe à Saint-Jérôme.»

Idéalement, c’est cette deuxième option qui serait envisagée. « Je suis attaché à ma ville et notre administration municipale est très ouverte. Je suis certain qu’elle serait prête à nous écouter», souligne M.Hattem.

Actuellement, Saint-Jérôme ne pourrait accueillir un club du junior majeur puisque l’aréna Melançon n’est pas conforme.

« L’aréna Melançon était construit pour un club du junior majeur dans les années 60-70 et 80. Aujourd’hui, il faudrait que l’aréna soit rénové», note-t-il. Rappelons que la rénovation de cet aréna est dans les plans de la Ville.

Si l’Armada déménageait à Saint-Jérôme, M.Hattem assure que la foule serait au rendez-vous.

« Saint-Jérôme est une ville de hockey. Beaucoup de gens de chez nous vont voir les parties de l’Armada».

« Nous avons fait nos preuves»

Après avoir passé 12 ans à opérer une équipe junior, Bill Hattem estime que son groupe serait prêt à accueillir une formation de la LHJMQ.

« Nous avons fait nos preuves et savons comment faire rouler une équipe de hockey. Nous avons une bonne organisation solide. C’est la même chose opérer les Panthères qu’opérer une équipe du junior majeur. Il faut juste ajouter des zéros dans le budget».

Dans l’optique qu’un club du junior majeur s’établisse dans la capitale des Laurentides, il faut croire que ce sera la fin des Panthères de Saint-Jérôme.

En attendant la décision du commissaire Courteau, M.Hattem se contente de passer des appels. Il a déjà pris contact avec le président de l’Armada Joël Bouchard. « Joël fait une très bonne job avec l’Armada. Peut-être qu’il a déjà un plan B avec l’équipe, je ne sais pas», s’est-il contenté de dire.

Notons que Bouchard et un groupe d’anciens joueurs de la Ligue nationale possèdent 30 % des actions dans le club des Basses-Laurentides.

Junior majeur à Saint-Jérôme

 Une formation du junior majeur a déjà existé à Saint-Jérôme de 1969 à 1972. Les Alouettes ont disputé trois saisons. À leur première année d’existence, ils ont terminé au deuxième rang de la LHJMQ et au premier rang de la Division Ouest en plus d’accéder à la finale du circuit en séries. Les Alouettes ont été éliminées en quatre matchs par Guy Lafleur et les Remparts de Québec. Un certain Bill Hattem faisait partie de l’alignement de Saint-Jérôme.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.