La pièce Pygmalion sera présentée au théâtre Gilles-Vigneault le 25 avril. PHOTO: Courtoisie

| Par martine-laval

Comment passer du « petit » au « grand » monde

Pygmalion

La divertissante pièce de théâtre Pygmalion de George Bernard Shaw sera jouée au théâtre Gilles-Vigneault le 25 avril et au théâtre Le Patriote le 11 mai.

Adaptée pour la scène québécoise par Martin Lavigne, directeur général et artistique de La Comédie Humaine et metteur en scène, l’œuvre prend des allures et un langage que nous reconnaissons et auquel le spectateur peut facilement s’identifier.

Une soirée distrayante à s’offrir.

Un joyau du patrimoine littéraire

Pygmalion est une pièce de théâtre du dramaturge et compositeur irlandais George Bernard Shaw, représentée pour la première fois le 11 avril 1914 sur la scène de Her Majesty’s Theatre à Londres. Nommée d’après le personnage mythologique qu’est Pygmalion, elle vise à critiquer la respectabilité des classes moyennes. L’œuvre, un joyau du patrimoine littéraire mondial, connaîtra une adaptation cinématographique en 1938 sous forme de comédie musicale, My Fair Lady, amputée toutefois de sa fin cynique expliquée par Shaw comme montrant que posséder le langage des classes aisées sans disposer en même temps de leur fortune ne changeait rien à la condition de quiconque.

Adaptation québécoise

Montréal, 1938. Élisa, une fleuriste itinérante, veut devenir vendeuse dans un magasin et décide de prendre son destin en main. Cette jeune fille extravertie, entêtée, rusée, orgueilleuse, qui n’a pas la langue dans sa poche, croise le professeur Higgins, un homme rigide, froid et exigeant, qui accepte le défi amusant de faire de cette enfant de ruelle « une princesse ». À travers des scènes cocasses et des dialogues savoureux et mordants, le public est témoin de sa surprenante métamorphose. D’abord gaffeuse et malhabile, Élisa parviendra-t-elle à devenir une fille éduquée et bourgeoise? Le professeur Higgins se laissera-t-il attendrir par l’incroyable accomplissement d’Élisa?

Pétillante et délicieusement fantaisiste, la comédie originale est ici revisitée afin de faire un spectacle « nouveau », rempli de scènes ajoutées, amusantes et touchantes.

« L’adaptation québécoise est plus près de nous, explique Christine Lamer qui joue le rôle de Mme Higgins dans la pièce. L’accent, le parler, les expressions nous rendent la comédie plus accessible. Nous recevons d’excellents commentaires. C’est un beau moment de théâtre au cours duquel on rit beaucoup. »

Pygmalion, du rire, de l’émotion, du théâtre accessible à tous comme sait le faire La Comédie Humaine.

Théâtre Gilles-Vigneault. 25 avril. 19 h 30
www.theatregillesvigneault.com 450 432-0660

Le Patriote, 11 mai. 20 h
www.theatrepatriote.com 819 326-3655

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.