| Par martine-laval

L’éclair de chaleur du cirque fend l’air!

Jeannot Painchaud

Martine Laval, collaboration spéciale

Cofondateur avec ses amis madelinots du Cirque Éloize en 1993, l’exceptionnel cycliste acrobatique Jeannot Painchaud fête cette année les 25 ans de son entreprise 100 % québécoise. Avec Saloon, l’éclair de chaleur qu’est l’éloize fendra l’air du théâtre Gilles-Vigneault le 7 avril!

Chef de file du cirque contemporain nouveau genre en formule théâtre en salle, le Cirque Éloize – qui veut dire « éclair de chaleur » en acadien des Îles-de-la-Madeleine – conjugue les arts du cirque à la musique, à la danse, au théâtre et à la technologie. Force motrice du rayonnement culturel québécois, le Cirque Éloize crée, produit et offre des spectacles touchants, empreints d’humanité et de poésie et ses créations ont été acclamées dans plus de 500 villes à travers le monde.

Saloon

« Saloon a été créé il y a un an et remporte un grand succès sur les routes du monde actuellement, raconte Jeannot Painchaud, qui en est le directeur artistique et de création. Le spectacle est un retour à mes sources de Madelinot, une rencontre avec mon cousin Éloi Painchaud (Okoumé et conjoint de Jorane) avec qui je n’avais jamais travaillé. En nous rappelant les veillées de notre enfance, on est partis sur cette idée d’un spectacle-célébration de la construction de l’Amérique. »

Saloon, c’est non seulement la rencontre avec Éloi Painchaud, directeur musical, compositeur et arrangeur, c’est aussi le retour de la musique live sur scène (trait distinctif du Cirque Éloize à ses débuts) dans des couleurs country blue grass, racines américaines avec laquelle les cousins Painchaud ont grandi en tant qu’Acadiens.

« Même si la musique a toujours fait partie de notre processus créatif, on désirait la remettre à l’avant-plan, sur scène. Saloon est donc un spectacle très musical empreint de comédie, invite Jeannot. L’action se passe au cœur du Far West, et l’intrigue survient alors qu’une poursuite amoureuse se tisse avec la belle du saloon, le tenancier, le shérif et l’étranger qui débarque. C’est très festif et très fort acrobatiquement, comme toujours chez Éloize! On y retrouve la roue Cyr inventée par Daniel Cyr, cofondateur du Cirque Éloize, et pour laquelle nous avons une des meilleures artistes au monde dans cette discipline. On crée tout un émoi aussi dans un numéro aérien où deux filles s’exécutent sur le lustre du saloon! »

Son projet de vie

« Le Cirque Éloize, c’est mon projet de vie! Faire le tour du monde est un rêve d’adolescent qui se réalise, et sillonner les routes de la planète fait partie de l’identité de l’entreprise. L’ADN des gens de cirque, c’est le voyage.

On est des nomades. Moi, j’en ai toujours rêvé. Quant à la suite des choses, tout ce que je souhaite, c’est de continuer à rendre le Cirque Éloize plus solide pour en assurer la pérennité et pour que la prochaine génération poursuive. L’entreprise est 100 % québécoise et je désire qu’elle le demeure. Je prépare la relève. C’est à ça que je m’applique. »

Le Cirque Éloize s’installera à demeure à Shawinigan, à la Cité de l’énergie, avec une nouvelle création dès le 3 juillet pour tout l’été, et y demeurera pour les trois prochaines années. Et puis, il y a Hôtel, la nouvelle création du 25e anniversaire qui partira sur la route au mois d’août et sera présentée à Montréal en novembre.

Saloon du Cirque Éloize, le 7 avril au théâtre Gilles-Vigneault

Infos : www.theatregillesvigneault.com
450 432-0660

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.