|

La salle André-Prévost conservera son nom!

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. Geneviève Bourdeau, la directrice de l’École polyvalente Saint-Jérôme nous confirme que l’auditorium ne changera pas de nom et continuera de s’appeler la salle André-Prévost. Une résolution à cet effet a été adoptée par le conseil d’établissement le lundi 30 mai dernier.

La résolution adoptée s’appuyait sur la position du conseil suivante: «Dans le contexte où les intentions de l’équipe-école visaient à honorer une employée exceptionnelle sans toutefois porter atteinte à la mémoire collective de M. André Prévost. Et compte tenu des informations nouvelles portées à notre attention dans le cadre de la consultation, il a été résolu de renoncer au projet de changement de nom de l’auditorium. La direction de l’école envisagera des solutions alternatives avec l’équipe afin d’honorer la mémoire de Marie-France Danis.»

«La famille est évidemment bien heureuse de cette nouvelle décision. C’est d’abord une victoire pour le respect de l’histoire et du patrimoine culturel jérômien. Selon moi, tout le monde en sort gagnant, l’école y comprise, pour avoir admis son erreur et corrigé le tir. Même la famille et les «supporteurs» de Marie-France Danis y gagneront, puisque l’éventuel hommage que l’école lui rendra ne sera pas, cette fois, entaché par la controverse», a commenté de son côté, Henri Prévost, le neveu d’André Prévost.

Le 30 mai dernier, étaient présents au conseil d’établissement Henri Prévost et sa tante Lise Vézina-Prévost, l’épouse d’André Prévost, Linda Rivest de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, une délégation de l’Association des Prévost-Provost d’Amérique et l’ex-directeur de la polyvalente, Gérald Couillard, toutes des personnes en faveur de garder le nom du célèbre musicien jérômien pour l’auditorium de la polyvalente.

Cependant, Mme Bourdeau nous mentionne qu’un communiqué avec plus de détails sera émis seulement après la reprise des activités du conseil d’établissement, prévu le 14 septembre prochain. L’équipe souhaite prendre le temps nécessaire pour évaluer la meilleure option pour honorer la mémoire de Mme Danis. «Pour le moment, mon équipe est bien affairée à la réussite des élèves de cette session d’examens de fin d’année», nous écrit-elle.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.