|

Chronique : Musique polychrome pour l’automne

Par Simon Cordeau

Chère Aurélie. Il fait gris dehors. Les feuillages enflammées se sont déjà éteints et l’air est devenu frisquet. Il fait bon, de rester à l’intérieur avec une tasse de thé fumante, à savourer les dernières et précieuses heures du jour, qui disparaissent si tôt. Pourquoi ne pas y mettre un peu de couleur, avec de la musique?

Heures orangées

J’écoute avec satisfaction le nouvel album de Daniel Bélanger, Mercure en mai, qui est paru le 14 octobre. Pour nous faire patienter, Bélanger avait déjà sorti deux morceaux. Le premier, J’entends tout ce qui joue (dans ta tête), est un retour aux sources, avec son électro doux et son ambiance éthérée. Le deuxième, Dormir dans l’auto, a un texte personnel et intime, qui fait rêver d’ailleurs, dont Bélanger a le secret.

Je découvre aussi la musique de Florent Vollant, dont je lis la touchante biographie, Ninanimishken : Je marche contre le vent. Empreinte d’une grande sensibilité, de guitares acoustiques et des couleurs du blues et du country, sa musique s’accorde parfaitement avec l’automne, à la fois chaleureux et frais. Je te propose Tout est lié, de l’album Puamuna (2015).

Tu peux aussi écouter le nouvel album de Richard Séguin, Les liens les lieux, pour de la musique douce et rassurante. On se ressource à ses textes poétiques et à ses morceaux simples et dépouillés, dont Un peu de poésie et aussi Tout près des trembles, mes deux préférés.

Si tu cherches quelque chose de plus rock et énergique, mais de tout aussi personnel, essaie Car le temps est venu, la dernière œuvre de Bruno Pelletier. C’est un plaisir de redécouvrir cette voix unique, qui a bien mûri depuis Le temps des cathédrales. J’affectionne particulièrement l’accrocheur Dans ma tête et l’appuyé J’attends. Le poème parlé Pas tous les mêmes clôture l’album avec sérénité. « On n’a pas tous les mêmes dieux, mais on fait tous les mêmes prières. »

Crépuscule

Alors que la lumière disparaît tranquillement dehors, je te propose de changer d’ambiance. L’album L’heure mauve de Pierre Lapointe me semble tout désigné, avec ses airs à la fois mélancoliques et naïfs, romantiques et un peu étranges. L’hymne à l’automne fait frissonner. Puis Les fleurs d’une autre dimension adoucit. Enfin, son interprétation de Non je n’ai rien oublié de Charles Aznavour réchauffe, un peu.

Pour ne pas tomber dans l’obscurité, durant le crépuscule presque magique, mettons Coloratura de Coldplay, qui scintille comme une aurore boréale. J’avais manqué cet album lumineux, Music Of The Spheres, sorti en 2021.

Noirceur

Lorsqu’il fera noir, mais qu’il sera encore tôt, je te ferai découvrir le shoegaze. Ce courant de la fin des années 1980 est un mélange de mélancolie et de nostalgie. Son ambiance est méditative et enveloppante, mais avec un côté brut et rugueux. Dans Shadow of a Doubt de Sonic Youth, les chuchotements côtoient les cris. Only Shallow du groupe My bloody valentine alterne entre une dissonance bruyante et une voix rêveuse et éthérée.

Pour terminer, je te propose d’abord Silently de Blonde Redhead. Plus pop et lisse, ce groupe reste dans une ambiance bleue, aigre-douce et ennuagée. Puis, l’interprétation jazz de Brad Mehldau du classique de Radiohead, Paranoid Android. Calme, doux, et idéal pour boucler la boucle, si on souhaite revenir à Bélanger. Après tout, la soirée commence.

 


Liste de lecture

  1. Daniel Bélanger – J’entends tout ce qui joue (dans ta tête)
  2. Daniel Bélanger – Dormir dans l’auto
  3. Florent Vollant – Tout est lié
  4. Richard Séguin – Un peu de poésie
  5. Richard Séguin – Tout près des trembles
  6. Bruno Pelletier – Dans ma tête
  7. Bruno Pelletier – J’attends
  8. Bruno Pelletier – Pas tous les mêmes
  9. Pierre Lapointe – L’hymne à l’automne
  10. Pierre Lapointe – Les fleurs d’une autre dimension
  11. Pierre Lapointe – Non je n’ai rien oublié
  12. Coldplay – Coloratura
  13. Sonic Youth – Shadow of a Doubt
  14. My bloody valentine – Only Shallow
  15. Blonde Redhead – Silently
  16. Brad Mehldau – Paranoid Android

Durée : 1 heure 11 minutes

Écoutez la liste de lecture de Simon en vous rendant sur le Spotify du Journal Le Nord et du Journal Accès!

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.