|

Saint-Jérôme prône le covoiturage, économique et écologique…

Par mychel_lapointe

En ce début d’année 2009 dont les horizons paraissent incertains, les autorités de la Ville de Saint-Jérôme relancent la formule du covoiturage. Une façon de faire qui peut être autant économique qu’écologique.

Il faut savoir à cet égard que le Réseau de covoiturage offre maintenant à ses membres le Calculateur de frais de déplacement et de CO2. Ce nouvel outil permet de calculer les frais d’utilisation d’un véhicule, donc les frais à partager entre les utilisateurs de covoiturage.

Saint-Jérôme/Montréal

Ainsi selon ce calculateur, pour un trajet aller et retour entre Saint-Jérôme et Montréal, les frais au kilomètre sont de 0.34 $ en moyenne. Ce montant inclut, nous dit-on, tous les frais fixes, tels le permis de conduire, l’immatriculation, les assurances, l’entretien, le financement, etc., ainsi que les dépenses de carburant.

Si bien qu’en moyenne, lorsque trois personnes font ce trajet en covoiturage, les frais d’essence sont de 2,40 $ chacun et les frais fixes sont de 7,80 $ chacun, pour un total de 10,20 $. « Sur ce trajet de 90 km, une voiture émet 18,9 kg de CO2 en moyenne. Puisqu’une seule automobile est utilisée au lieu de trois, la réduction d’émission est de 37,8 kg de CO2… » soulignent les autorités à partir de la base de calcul mise de l’avant.

Reconnue comme un leader dans le développement des transports propres, Saint-Jérôme est «fière» de pouvoir offrir à ses citoyens l’opportunité de s’inscrire au Réseau de Covoiturage. « Ce service s’inscrit dans une optique de complémentarité avec les différents moyens de transport existants, comme le taxi, le train et l’autobus et une mesure directe pour diminuer l’usage à l’automobile solo ».

Accessible depuis un an à Saint-Jérôme, le Réseau de Covoiturage y compte déjà plus de 300 membres.

On se renseigne au www.vsj.covoiturage.ca http://www.vsj.covoiturage.ca/

Piétons en sécurité

Dans un autre ordre d’idée, les autorités jérômiennes insistent pour sécuriser les piétons qui s’engagent dans les intersections achalandées de la municipalité. « À Saint-Jérôme, certains feux de circulation de nos intersections sont équipés de minuteries pour les piétons. Les modèles ont changé au fil des ans, et il existe des différences entre eux. Les uns sont automatiques, d’autres sont munis d’un bouton permettant d’arrêter la circulation et de traverser en priorité. Quel que soit le type de signal lumineux, bonhomme, main ou compte à rebours, le principe est le même : vous disposez d’un certain temps pour traverser la rue en toute sécurité. Le nombre de secondes varie d’un système à l’autre, mais s’avère suffisant même pour une personne qui marche lentement en raison de son âge ou de sa santé…» font savoir les responsables.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.