|

Les infirmières du CSSS de Saint-Jérôme en ont assez

Par lpbw

Une entente a été conclue provisoirement lundi soir entre le syndicat du Centre de santé et des services sociaux de Saint-Jérôme (CSSS) et la direction alors que quinze infirmiers et infirmières auxiliaires avaient refusé d’entrer au travail à 16 heures.
En rencontre jusqu’à 20 h 30, les deux parties ont tenté de trouver une solution temporaire. Ils se sont entendus de faire entrer deux infirmières de plus afin d’alléger la tâche à ceux et celles déjà en poste.
Lundi, les infirmiers et infirmières en ont eu assez de l’engorgement que vit actuellement l’urgence ainsi que de l’inaction de la part des dirigeants de l’hôpital. Ils ont alors pris la décision de faire bouger les choses. Au début de leur quart de travail, ils sont restés assis à l’extérieur de l’hôpital. «C’est le seul moyen de pression qui nous permet de manifester sans préjudice pour le patient», a déclare un des employés.
Les problèmes
Le Centre hospitalier de Saint-Jérôme fait face à plusieurs problèmes. D’abord, il y a un manque de personnel. Lorsque le Journal Le Nord s’est déplacé pour rencontrer les infirmiers et infirmières auxiliaires, il y avait 18 patients à l’urgence pour un total de trois infirmières auxiliaires.
Un nombre insuffisant d’infirmières entraîne également un second problème au triage. Il n’y en avait que deux alors que, de manière générale, trois d’entre elles travaillent dans ce secteur.
«Avec ce manque d’employés, les infirmiers ne peuvent pas donner les soins requis à tous les patients», explique un des membres du groupe visiblement frustré par les gestes proposés de la part de la direction qui, chaque fois, ne les réalise pas nous raconte-t-on.
Au moment de mettre sous presse, les deux parties étaient en pourparlers afin de trouver un terrain d’entente à ce problème qui persiste depuis, semble-t-il, deux mois.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.