|

Léa Clermont-Dion obtient une bourse du millénaire

Par Mychel_lapointe

Dix étudiants de la région des Laurentides figurent parmi les lauréats d’une bourse d’entrée 2008 de la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire. La bourse d’entrée souligne le leadership, l’engagement communautaire, la réussite scolaire et le sens de l’innovation d’étudiants sur le point d’entreprendre des études postsecondaires.

Parmi eux, Léa Clermont-Dion de la Polyvalente Saint-Jérôme recevra une bourse nationale.

Hypersexualisation À l’âge de quatorze ans, Léa Clermont-Dion a coorganisé un colloque à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) sur la situation des femmes, où elle a elle-même présenté une conférence sur l’hypersexualisation des adolescents. Ce colloque, auquel ont participé des féministes renommées, avait une envergure nationale. Une initiative surprenante vu l’âge de Léa, mais qui révélait à la fois un engagement social profond et une maturité exceptionnelle.

Se déclarant fièrement féministe, Léa a fait de la sensibilisation des jeunes à la situation des filles et des femmes dans le monde un véritable combat. À seize ans, elle a réuni plus de six cents signatures sur une pétition visant à lutter contre le culte de la maigreur dans l’industrie de la mode, et sa pétition a été déposée à l’Assemblée nationale du Québec.

De telles initiatives, conjuguées à plusieurs actions bénévoles dans des organismes comme Amnistie internationale, Oxfam-Québec ou le Club 2/3, lui ont valu un prix Hommage bénévolat-Québec en 2007.

Mentionnons que Léa, à la suite du colloque à l’UQAM, a été un temps chroniqueuse jeunesse à l’émission C’est bien meilleur le matin à la radio de Radio-Canada.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.