|

Le pavé uni commande de la précision

Par mychel_lapointe

La pose du pavé uni représente généralement une dépense assez substantielle, mais on peut économiser en faisant le travail soi-même. Encore faut-il appliquer des règles de base si on veut des résultats à la hauteur de nos aspirations.

Au départ, il faut savoir qu’un aménagement extérieur en pavés ou pavé uni, comme un trottoir ou un espace de stationnement, doit être fait minutieusement considérant que le gel, la pluie et autres intempéries peuvent l’endommager. Principalement, le gel et le dégel qui font bouger le sol peuvent facilement déranger la disposition de vos pavés de béton, s’ils ne sont pas bien posés.

Une bonne base

La pose de pavés doit être faite sur un fond de gravier (0-3/4) d’au moins 18 pouces d’épaisseur. Il faut excéder la surface à couvrir d’au moins 6 pouces pour le gravier, afin d’installer les bordures qui vont tracer la ligne entre votre pelouse et retenir le trottoir de pavé. Ces bordures sont clouées en place avec des clous de 10-12 pouces.

Il faut aussi excéder pour que le soutien des pavés du rebord soit adéquat, et que le gravier ne cale pas sous celui-ci avec le temps. C’est la même chose que pour les autoroutes dont le gravier dépasse de chaque côté de l’asphalte.

Le gravier de la couche de fond doit être compacté pour qu’il ne se tasse pas avec le temps. Avec un compacteur à essence (Jumping-Jack), vous compactez le gravier en passant à plusieurs reprises. Vous calculez si vous devez ajouter du gravier à nouveau, et compactez une autre fois. Vous répétez cette étape jusqu’à ce que le fond de gravier soit bien compacté et stable.

Une fois que la base de gravier est prête, vous mettez une couche de poussière de roche sur une épaisseur de 2 à 2.5 pouces. Vous rendez la couche de poussière de roche bien droite et lisse en utilisant une truelle de bois ou de métal comme pour lisser le ciment. Une fois la surface de pierre concassée bien lissée, vous disposez les pavés bien droits pour ne pas déplacer le fond de poussière de roche. Il est plus que recommandé de marcher le moins possible sur le pavé qui est posé pour éviter de le déplacer.

La pose

Pour de bons résultats, la coupe des pavés de ciment se fait avec une scie radiale à l’eau équipée d’un plateau mobile. Avec une craie de cire, vous tracez la ligne où vous devez couper, vous l’alignez et tenez le pavé solidement sur le plateau de la scie et vous le coupez. L’eau empêche la lame de scie de chauffer pour qu’elle dure plus longtemps et produit moins de poussière.

Une fois les pavés installés en place, vous répandez du sable sec sur celui-ci, et vous le faites entrer dans les joints entre les pavés avec un balai-brosse. Avec une plaque vibrante, vous passez de façon continue sur les pavés. Il faut éviter de demeurer trop longtemps au même endroit parce que la plaque vibrante va faire caller le pavé. La vibration va faire entrer le sable dans les joints et il va se tasser entre ceux-ci et les garder solidement en place. Vous ajoutez assez de sable pour remplir les joints complètement.

Il est également possible d’utiliser un composé de sable et de ciment fait pour les joints de pavé qui est ensuite arrosé et qui va durcir en place. C’est pas mal plus coûteux que le sable sec, mais le produit colle les pavés ensemble pour former une surface dure comme le béton et empêcher plus longtemps les plantes de pousser dans les joints entre les pavés.

Petit conseil en terminant : ne faites jamais la pose de pavé uni les mains nues. Utilisez des gants. Manipuler des pavés unis équivaut à manipuler du papier abrasif. Vous aurez rapidement des doigts usés sans de bons gants.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.