|

Le bon vin pour dinde et tourtière!

Par philippe_renault

Tourtière, dinde, ragoût, jambon, crudités. Nos repas traditionnels du temps des fêtes ne sont souvent pas ce qu’il y a de plus raffiné. Mais est-ce une raison pour pour lésiner sur la qualité des boissons alcoolisées qui accompagneront ces plats?

Oubliez le vin de dépanneur du beau-frère, voici quelques suggestions de vins et apéritifs qui se marieront parfaitement aux mets du réveillon!

En discutant avec le conseiller en vin de la Société des alcools du Québec (SAQ), Maxime Renaud, qui travaille à la succursale du boulevard Labelle à Saint-Jérôme, on en vient rapidement à l’évidence que chaque plat de Noël, aussi typique et traditionnel soit-il, peut s’accompagner d’une bonne bouteille. « Si l’on prend la tourtière du Lac-Saint-Jean, qui renferme huit ou dix viandes, je recommande un merlot rouge ou un californien avec un goût tout en rondeur. Pour ce qui est de la dinde, qui est beaucoup plus sèche, on peut l’accompagner d’un vin blanc de type chardonay, en raison de sa fraîcheur. Mais si elle est servie avec une sauce crémeuse, on peut regarder du côté d’un vin rouge de type pinot noir, ou encore un bourgogne », recommande-t-il.

Passe-partout

Naturellement, il peut être difficile pour bien des convives de résister à la tentation de déguster chacun des plats qui se trouvent sur la table. Ainsi, mieux vaut s’armer également d’un vin que l’on pourrait qualifier de passe-partout, capable de s’ajuster à chacune des saveurs pouvant se retrouver dans l’assiette. « Pour ça, je recommande un Languedoc-Roussillon, pour sa teneur en syrah-grenache. Ces vins ont une bonne souplesse », poursuit M. Renaud.

Apéritif et dessert

Mais le repas, ce n’est pas tout. Il faut aussi prévoir des breuvages avant, et après. En apéritif par exemple, pourquoi pas servir un porto blanc? « Ça change du Bloody César, note Maxime Renaud. On peut aussi servir un Cosmopolitan (cocktail à base de vodka), présentement très populaire dans les restaurants. Il y a aussi Le Muscat-de-Beaumes-de-Venise (vin doux de la Vallée du Rhône), ou encore le Muscato d’Asti (vin blanc italien), qui est léger et rafraîchissant. Du côté des mousseux, il y a le Crémant de Loire, qui offre une belle qualité sans devoir payer le prix du champagne », souligne-t-il.

Finalement, pour servir avec le dessert, il y a bien entendu le classique Porto. « Mais si les gens sont prêts à découvrir, il y a le Banyules de la Maison Chapoutier, à servir avec du chocolat. Et avec des fruits blancs ou du fromage, j’opterais pour Les Premières Grives, du domaine Tariquet. Pour 17,65 $, c’est grandiose! »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.