|

Jonathan Huberdeau: un habitué des Noëls en Floride!

Par lpbw

HOCKEY. Un souvenir d’enfance de Jonathan Huberdeau est de rouler jusqu’en Floride avec sa famille pour y faire du camping et assister à la partie du Canadien contre les Panthers.

Heureux hasard, il endosse désormais le chandail des Panthers de la Floride et il est sur la glace pour ce fameux match du 29 décembre opposant les Canadiens aux Panthers. «Je n’ai jamais été au Québec pour le temps des fêtes. Mes parents allaient nous chercher à l’école avec le motorisé et nous partions pour la Floride», a raconté le hockeyeur de 22 ans.

Sa famille continue la tradition. Jonathan ira rejoindre une trentaine d’amis et membres de sa famille dans un camping près de sa demeure. «Nous installons quelques décorations et préparons des tourtières et des ragoûts pour l’occasion», a mentionné le récipiendaire du trophée Calder 2013 remis à la meilleure recrue de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il avait également été sélectionné sur l’équipe des recrues de la LNH.

Bien qu’il n’ait jamais été au Québec pour Noël, il a eu l’occasion de vivre certains Noëls blancs en raison de ses participations aux Championnats du monde juniors.

Rappelons que Jonathan a remporté la Coupe du Président ainsi que la Coupe Memorial avec les Sea Dogs de Saint-Jean en 2011 en plus d’avoir reçu le titre de meilleur joueur de la finale canadienne.

Une histoire de famille

Comme l’an dernier, la jeune sœur de Jonathan, Josiane, interprétera l’hymne national canadien avant la partie du 29 décembre contre l’équipe de Montréal. «Je suis plus stressé qu’elle!», a lancé Jonathan qui verra pour une seconde année sa sœur de 15 ans chanter au BB & T Center.

Près des séries

En discussion avec l’athlète de Saint-Jérôme, nous lui avons posé quelques questions sur sa présente saison. Le troisième choix au repêchage de la LNH en 2011 a présentement une récolte de quatre buts et 14 mentions d’aide en 32 parties. «Ce n’est pas mon meilleur début de saison. Je joue bien, mais je n’obtiens pas beaucoup de points», a souligné Jonathan qui croit que les Panthers devraient atteindre les séries cette année. La formation floridienne se situe au cinquième rang de la division Atlantique avec une fiche de 16 victoires, 12 revers et quatre défaites en prolongation. «Nous avons une bonne équipe et avons de bonnes chances d’obtenir un laissez-passer pour les séries», a conclu le numéro 11.

Soulignons que les Panthers ont atteint les séries qu’une seule fois depuis la saison 2000-2001.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.