Germain Leclair est très touché par la disparition du Dr Dominic Ouimet. 
|

« Je lui ai demandé de revenir sain et sauf » – Germain Leclair

« Si je suis ici, c’est grâce à lui. » Honoré à l’occasion de la Journée internationale des aînés des Laurentides, Germain Leclair a confié au Journal Le Nord la raison pour laquelle il n’avait pas remporté le titre de champion de la commandite de l’activité Vélo à notre santé de la Fondation de l’hôpital régional cette année: il a commandité à son tour Dr. Dominic Ouimet, disparu dans l’avalanche meurtrière survenue le 23 septembre dernier au Népal.

« Le 11 août 1998, il m’a diagnostiqué un problème cardiaque. J’étais son premier patient à Saint-Jérôme. Il ne m’a jamais laissé sortir de l’hôpital et je lui en suis très reconnaissant, » explique M. Leclair.

Messieurs Leclair et Ouimet ont participé ensemble à Vélo à notre santé à quelques reprises, mais pas en 2012, puisque le cardiologue avait un important défi à relever. « Le 5 mai dernier, il m’informait qu’il partait en Bolivie pour s’entraîner en fonction de son départ au Népal, le 25 août. Il m’a informé qu’il faisait ça au profit du département de cardiologie. L’année précédente il m’avait aidé pour Vélo à notre santé et je lui ai dit que c’était à mon tour. Je lui ai souhaité bon voyage et je lui ai demandé de revenir sain et sauf. Mercredi dernier, nous apprenions que c’était peine perdue. Je suis vraiment affecté. »

Rappelons que Dr. Ouimet avait entrepris l’ascension du Manaslu en vue de ramasser de l’argent pour la Fondation de l’hôpital régional de Saint-Jérôme. Il visait notamment à amasser des fonds pour doter le département de cardiologie d’équipements spécialisés.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.