|

Ensemble pour l'autisme

Par lpbw

FINANCEMENT. Quelque 120 personnes ont participé au souper-bénéfice du 6 février dernier au Centre Lafontaine, organisé en partenariat avec la Fondation de l’école Val-des-Ormes et la Société de l’autisme des Laurentides, ce qui a permis d’amasser 10 135$.

L’événement, qui avait pour objectif d’amassé 50 000$ pour aménager une salle «Snœzelen» à l’école Val-des-Ormes a été orchestré par deux familles de l’école, celle de Lynne Millette et celle de Benoit De Césaré. Frédérique Dufort (Unité 9), la porte-parole de la Fondation autisme Laurentides y était.

Une maman impliquée

Nous avons parlé avec Lynne Millette, dont la fille est en 4e année à l’école internationale Val-des-Ormes. Une maman au grand cœur qui a décidé de ne pas se laisser abattre par les coupes dans le secteur de l’éducation et trouver les fonds nécessaires pour créer cette salle «Snœzelen», mobile pour aider les enfants autistes, entre autres. Reconnue pour être dévouée à la cause des élèves tout autant qu’à celle les enfants autistes, elle explique que l’argent va permettre d’acheter du matériel en vue de l’aménagement d’un espace multisensoriel. Pour le moment l’école ne dispose pas de local pour cela.

Ce matériel va aussi répondre aux besoins de certains élèves du régulier (TDAH, troubles anxieux et troubles de modulations sensorielles). Et, grâce au partage de services avec la Société de l’autisme des Laurentides, l’école va aussi pouvoir bénéficier de leur ergothérapeute qui viendra former le personnel à la bonne utilisation des instruments.

Partage de ressources

De son côté, Anne Livémont, la directrice de l’école Val-des-Ormes nous explique que l’école internationale dispose, pour une troisième année, de trois classes dédiées aux enfants autistes, pour un total de 21 élèves qui proviennent du territoire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. «Mais les élèves ne sont pas soumis aux examens, même s’ils sont intégrés dans le programme international.» Elle spécifie par ailleurs qu’ils ont aussi un partenariat avec la Société de l’autisme des Laurentides pour accueillir, dans l’école à Rosemère, un camp d’été pour les enfants autistes, du 4 juillet au 11 août prochain, pour une deuxième année.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.