Les sept femmes d'exception avec Ginettre Cardin

| Par lpbw

Des femmes exceptionnelles

Ginette Cardin est la grande gagnante de cette deuxième édition du concours Femmes d’exception des Laurentides. Un concours de CIME FM le Rythme des Laurentides et de TC Media. Voici les sept autres finalistes du concours.

Noëlla Chicoine, « Que faisions- nous avant de te connaître? »

Engagement, courage et grand cœur

Consciente qu’il n’y a aucune ressource dans la région pour les gens vivant avec cette maladie et désirant les sortir de leur isolement, elle a mis en place un groupe de soutien pour les personnes atteintes de la maladie et pour les aidants naturels.

Une femme engagée

Noëlla a su répondre à un énorme besoin. N’ayant aucune ressource financière elle fait des pieds et des mains pour trouver un local, et, en novembre 2010, avec l’aide de bénévoles et d’amis, le groupe de soutien MRC Thérèse-De Blainville prend vie et permet, entre autres, à bien des gens de partager leur expérience et leur vécu. Le groupe ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, plusieurs disent encore : « Que faisions- nous avant de te connaître? Elle est le noyau autour duquel nous gravitons». Noëlla, une femme très engagée et dévouée envers son prochain, va au bout de ces projets et s’oublie pour les autres. «Je fais ça pour aider les gens. L’aide aux gens, je l’ai toujours eue, je pense que ça vient de mon héritage. Chez nous, un petit village de Gaspésie, l’entraide, c’était très important. » « J’ai vécu tellement d’épreuves dans ma vie que je me demande toujours comment je suis passée à travers. Mais ce ne sont pas des épreuves, ce sont des victoires dont on sort grandi. Quand tu n’as pas vécu ça, tu ne peux pas comprendre les autres. Ça me porte à comprendre ce qu’est leur souffrance! »

Louise Sirois, le dévouement

Détermination et sagesse

Une petite femme énergique, déterminée, avec le coeur sur la main et une volonté de fer malgré les aléas de la vie

Un modèle

Occupant un poste important à la DPJ, elle a changé la vie de deux fillettes en les accueillant dans sa famille. Mère de sept enfants, elle fut aussi aidante naturelle pour son fils atteint d’une maladie dégénérative rare jusqu’à ce qu’il décède, à 29 ans. Avec ses nombreuses heures au travail, ses courtes nuits pour donner des soins à son fils et le temps précieux consacré à ses enfants, Louise Sirois est un modèle de détermination et de courage pour les personnes de son entourage. Avec sa force, son énergie et sa volonté de fer malgré les moments difficiles, on dit que l’essentiel de cette dame ne se voit qu’avec les yeux du cœur. Louise a aussi été un modèle pour sa fille Mylène et lui a montré à avoir de la détermination, à ne jamais lâcher prise. D’ailleurs, Mylène lui sera toujours reconnaissante pour tout ce qu’elle a fait pour elle et pour les autres. Elle est devenue la petite voix dans sa tête qui la pousse toujours à aller plus loin.

Pour Louise, donner de son temps et de son énergie est normale, elle ne peut considérer faire autrement. Elle ne demande rien en retour et fait passer ses propres besoins après ceux des autres

Elle est toujours restée fidèle à elle-même, authentique. Ce qui la caractérise? Dévouement, débrouillardise, ténacité, compréhension douceur et patience.

Marlène Hutchinson, une femme de conviction

Implication, détermination et persévérance

Relever de nouveaux défis

L’environnement, elle en a fait son cheval de bataille. Femme d’affaires et entrepreneure chevronnée, elle a contribué à la fondation de plusieurs programmes et organismes visant des pratiques environnementales responsables. Marlène est une référence dans son domaine, mais surtout, elle est toujours prête à relever de nouveaux défis. Marlène n’en oublie pas moins sa famille, sa priorité. Et, en plus du temps consacré à sa carrière, ses études -elle a toujours soif d’apprendre -, sa famille, elle trouve aussi du temps pour faire du bénévolat et s’entraîne actuellement pour un trek au Pérou visant à amasser des fonds au profit de la Société de recherche sur le cancer. Présidente fondatrice de Cycle environnement inc., coordonnatrice du programme Éconologis pour Laval-Laurentides-Outaouais-Abitibi, coordonnatrice dans les Laurentides du programme « À pied, à vélo, ville active » de Vélo Québec, trésorière pour le Conseil des bassins versants des Mille Îles, Marlène œuvre d’arrache-pied à développer des pratiques environnementales responsables. Elle a d’ailleurs développé une expertise très pointue dans la gestion des matières résiduelles. Chroniqueuse en environnement, elle est souvent appelée à commenter l’actualité pour des émissions d’information.

« Je suis une femme de défi » – Lyne Gagné

Dévouement, force et esprit positif

Bonne humeur et sourire

Lyne Gagné ne se plaint jamais. Elle traverse les épreuves avec force et une grande dose d’humour. Mais surtout, elle fait du bien aux gens autour d’elle. Toujours souriante, de bonne humeur, boute-en-train, elle tourne tous les problèmes à la rigolade. Les gens sont unanimes pour dire dit qu’elle leur fait du bien, les soigne bien et que sa présence fait du bien! Lyne adore le domaine de la santé. Elle a toujours voulu être dans une position où elle pouvait aider les autres. « La santé est une valeur primordiale pour moi, si l’on veut vivre une vie bien remplie… » Elle n’arrête pas d’étudier, actuellement pour obtenir une maîtrise en enseignement. « J’aime ça quand ça bouge et j’aime apprendre. C’est une passion pour moi. J’aime les défis. J’ai du plaisir là-dedans. À travers chaque défi on se découvre soi- même! »

Julie Corbeil, une jeune femme impliquée dans sa communauté

Détermination et persévérance

À 29 ans, elle a déjà remporté plusieurs prix, dont la palme d’or au Concours Racines de Radio-Canada international. Réalisatrice de passion, elle s’investit concrètement dans sa communauté. Que ce soit pour l’organisme Le Coffret, le Forum jeunesse des Laurentides, le Conseil de la culture des Laurentides ou le Ciné-Club de Prévost, Julie Corbeil n’hésite jamais à mettre son expertise au service des autres.

Ouverture sur le monde

Julie Corbeil possède un grand désir d’ouverture sur le monde qui l’a amené à réaliser plusieurs projets. Elle filme entre autres, durant trois ans des réfugiés bhoutanais qui se sont installés à Saint-Jérôme, après avoir passé plus de 20 ans dans des camps de réfugiés. Son documentaire long métrage « Rencontres avec le bout du monde » a donné suite à une conférence qui aborde le thème des réfugiés. Le ministère de l’Éducation l’a ensuite mandaté pour présenter cette conférence dans plus de 50 écoles du Québec. Engagée par l’entreprise de cinéconférence « Les grands explorateurs », Julie Corbeil fait actuellement une tournée dans les salles du Québec et de l’est du Canada pour son dernier film de voyage « Japon, sur la route des festivités ». Passionnée par les films à caractère social, elle rêve de repartir en Islande. Julie a été honorée par le maire de Prévost comme bénévole exemplaire par qui la vie culturelle municipale est rehaussée.

Michèle Daoust, la passion !

Dévouement, approche personnalisée et humanisme

Michèle Daoust est une véritable source de réconfort pour tous ses patients, parents et enfants, dont certains la consultent depuis plus de 20 ans. Et, grâce à son investissement personnel, elle a reçu en 2010 le prix de pharmacothérapie Mère-Enfant du CHU Sainte-Justine. Elle ne compte jamais ses heures et comme elle le dit souv
ent : « Si tu aimes ton travail, tu t’y investiras corps et âme avec plaisir! »

Écoute et conseils

Michèle est reconnu pour sa grande capacité d’écoute. Pour plusieurs patients et familles, elle représente une ressource inestimable dans la prise en charge de leur santé ou pour des conseils relatifs à l’allaitement ou aux premiers mois de vie des nouveau-nés. Dans certains cas, elle est même la seule personne à qui ils parlent dans leur semaine ou dans leur mois et, surtout, qui prend le temps de les écouter. Elle déborde souvent de son mandat de pharmacienne pour prendre le temps de réconforter un patient. Les parents qui viennent avec de jeunes enfants sont d’ailleurs souvent surpris de voir comment elle arrive à calmer les bébés rapidement et capter l’attention des enfants plus vieux. Michèle Daoust est la personne ressource par excellence. Son but est avant tout le bien-être de ses patients.

Luce Carrière, une femme engagée

Implication, dévouement et authenticité

Depuis les festivités entourant le 25e anniversaire de l’école, la salle polyvalente de l’établissement est maintenant nommée « la salle Luce Carrière ».

Humilité et générosité

Membre de la Fondation de l’école et maman dévouée de deux jeunes adultes, elle est reconnue pour être la lumière et le guide des gens qui l’entourent. En plus de son emploi, elle participe aux diverses réunions de la Fondation et à toutes les activités de levées de fonds. La salle polyvalente nommée « la salle Luce Carrière » est d’ailleurs un honneur qui lui a été rendu, qui l’immortalisera. Ceux qui la connaissent la considèrent comme une grande dame, une femme unique et humble, un exemple pour ses collègues, ses étudiants, ses amis et sa famille. Luce Carrière se dit authentique avant tout. « Je parle avec mon cœur. Je mets toujours tout mon cœur, toute mon énergie pour que ça fonctionne. » Ce qui caractérise Luce? « C’est tout ou rien. Je fais les choses à fond ou je ne les fais pas. La Fondation, c’est pour les enfants. Je crois beaucoup aux levées de fonds où les enfants sont impliqués comme les ortographothons.» « Partager, redonner à la communauté, être généreuse, tout ça fait partie de moi. Je me trouve engagée par- dessus tout en éducation. Ce qui me motive, c’est d’être une enseignante dévouée. »

Les photos sur notre page Facebook.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.