De haut en bas

| Par lpbw

C’est le mois de l’autisme, parlons-en !

Deux stagiaires à la Société de l’Autisme des Laurentides (SARL) ont organisé une sensibilisation à l’autisme dans des écoles secondaires de la région avec un jeune humoriste Asperger.

Désirant combattre les préjugés face à l’autisme, Geneviève Fontaine et Carol-Ann Lemmetti, les deux stagiaires, ont décidé que c’était par l’humour et des techniques chocs qu’elles souhaitaient ouvrir les yeux des élèves à l’autisme.

Les cégépiennes ont contacté Vincent Lupien, un humoriste qui a lui-même le syndrome d’Asperger.

Collecte de jouets

Par le biais de ce spectacle, une collecte de jouets est organisée afin de rafraîchir le matériel employé dans les divers services de l’organisme. Toutes sortes de jouets et de livres sont récoltés pendant le mois de l’autisme, et ce, peu importe leur condition. Tout peut être récupéré puisque les jouets brisés peuvent même être réutilisés afin de créer des activités de stimulation et de développement pour la mathériathèque.

Pour les personnes qui veulent approfondir sur le sujet, un kiosque distribuant des dépliants et autres informations sur les troubles envahissants du développement est aussi mis en place lors de ces évènements.

Les sensibilisations se sont déroulées pendant le mois d’avril. La Polyvalente de Saint-Jérôme accueillait le projet le 10 avril et le lendemain c’était au tour de l’école secondaire Hubert-Maisonneuve. Pour l’école secondaire Cap-Jeunesse, la représentation a eu lieu le 17 avril et l’école secondaire d’Oka, le 18 avril. Pour finir, la dernière représentation s’est faite à l’école secondaire Lucille-Teasdale, le 24 avril. La majorité des prestations avaient lieu sur l’heure du dîner.

Commentez cette nouvelle sur nos pages Facebook (facebook.com/Journallenord) et Twitter (@JournalLeNord)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.