(Photo : Simon Cordeau)
Les visiteurs du Jardin des arts peuvent admirer dix photos d’archives et en apprendre sur l’histoire du Cégep de Saint-Jérôme.
|

Les 50 ans du Cégep de Saint-Jérôme en photos

Par Simon Cordeau

L’exposition extérieure Une histoire de cœur et de savoir est présentée au Jardin des arts de Saint-Jérôme, qui longe la rivière du Nord. Inaugurée le 30 septembre, pour lancer les Journées de la culture du week-end dernier, elle présente dix photos d’archives sur les 50 ans du Cégep de Saint-Jérôme.

Les photos grand format en noir et blanc sont affichées au coin des rues Labelle et Castonguay, avec une légende explicative. Elles mettent à l’honneur le cours de « nursing » offert depuis 1968, les manifestations étudiantes, la visite de Maurice Richard en 1980 pour encourager les Cheminots, et la vie culturelle, entre autres.

Le caractère pixélisé des photos est intentionnel. Cela leur donne un aspect artistique et permet de masquer les imperfections de certaines photos.

« [Elles] ne constituent qu’un très petit clin d’œil dans l’histoire de cette importante institution qu’est le Cégep de Saint-Jérôme », souligne Henri Prévost, président d’Histoire et Archives Laurentides (HAL). L’exposition est en fait un complément à celle présentée depuis un an à la bibliothèque du Cégep de Saint-Jérôme et elle est accessible au grand public.

Honneur au patrimoine

« Cette exposition est l’œuvre de notre petite équipe d’archivistes et de quelques-uns de nos bénévoles, dont Suzanne Marcotte et Louis Parent. J’en profite pour tous les remercier », indique M. Prévost lors du vernissage.

Les dix photos permettent un bref aperçu des jalons « pédagogiques bien sûr, mais aussi sociaux, culturels, sportifs, communautaires, économiques et même scientifiques » de l’histoire de l’institution collégiale, se réjouit M. Prévost. En plus de mettre en valeur les archives et le patrimoine de la région, l’exposition extérieure permet aussi de rejoindre un plus vaste public.

« Parce que la culture, ça passe par l’éducation. On pourrait dire aussi que l’éducation passe par la culture. Ce sont des vases communicants », insiste M. Prévost.

Victoires personnelles et collectives

Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, s’est réjouie de pouvoir « exposer un pan de notre histoire » au public. L’exposition salue la contribution des gens derrière les victoires personnelles et collectives, petites ou grandes, de la communauté, explique-t-elle.

« Je ne peux passer sous silence le précieux coup de main offert par nos retraités du cégep. » Ceux-ci ont accompagné les recherches, l’identification des photos, et ont partagé leurs souvenirs et anecdotes, souligne Mme Le Gal. « Ils nous ont permis d’avoir une perspective unique de notre histoire. »

Rappelons que le Cégep de Saint-Jérôme a enrichi les Laurentides et le Québec de 35 000 diplômés depuis 50 ans.

Rayonner

« L’exposition nous permet de mieux connaître l’histoire du Cégep de Saint-Jérôme que, moi aussi, j’ai connu à une certaine époque », raconte Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme.

« C’est grâce à des institutions d’envergure qui ont une longue et riche histoire que Saint-Jérôme brille à titre de pôle régional de services. » Le maire souligne qu’il s’agit d’un partenaire important pour le développement du territoire, par exemple grâce à l’Institut du Véhicule Innovant (IVI). « L’IVI contribue à la renommée de Saint-Jérôme à titre de capitale nationale de l’électrification des transports. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.