|

La flexibilité au travail: Nécessaire pour conserver ses employés

Par Marie-Catherine Goudreau

Les entreprises pourraient perdre la moitié de leurs employés s’ils ne conservent pas les conditions de travail flexibles en vigueur actuellement. C’est ce que démontre une étude réalisée par Ernst & Young Global Limited.

Le sondage a été réalisé en 2021 auprès d’employés sur le travail réinventé. 54% des répondants ont indiqué qu’ils quitteraient leur emploi si les modalités entourant l’horaire et le lieu du travail ne sont pas reconduites après la pandémie. 93% ont répondu qu’ils continueraient de travailler pour l’entreprise si celle-ci dispose de souplesse quant aux modalités de travail.

La plupart des employés se sont habitués aux conditions de travail flexibles qui étaient possible durant la pandémie avec le télétravail. Ils s’attendent à ce que cette réalité se poursuive dans les prochains mois.

Les données préliminaires indiquent que les employés sont aussi productifs lorsqu’ils travaillent de la maison, explique Darryl Wright, associé, Services consultatifs, Gens, EY Canada. Toutefois, les conséquences à long terme du télétravail ne sont pas encore connues, notamment en ce qui a trait à la perte d’interaction en personne et de l’encadrement.

Le sondage démontre également que 48% des employés croient que la culture de leur entreprise s’est améliorée depuis la pandémie. Ce changement peut être expliqué en partie par la transparence des employeurs et leur action face à la santé et la sécurité de leurs employés.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.