|

Emploi et immigration : La région est en changement

Par France Poirier

Le Centre d’intégration en emploi Laurentides lance la campagne de sensibilisation Les Laurentides dans toutes ses couleurs.

Cette campagne a pour but de mettre en lumière la richesse de la contribution des personnes immigrantes dans la vie sociale et économique de la région des Laurentides.

L’organisme en employabilité, dont l’expertise est reconnue auprès des personnes immigrantes, offre des services sur tout le territoire des Laurentides. En novembre dernier, il inaugurait le Réseau des ambassadeurs de la diversité culturelle. Douze ambassadeurs issus de diverses origines et aux parcours atypiques se sont donné la mission de promouvoir la diversité culturelle dans les Laurentides.

Rappelons également que la mission du CIE Laurentides est d’aider ses clients à acquérir les connaissances et les habiletés requises pour faciliter leur intégration socio-professionnelle.

« Déjà en 2016, plus de 5% de la population de la région des Laurentides provenait de partout dans le monde. Avec la croissance démographique que nous connaissons depuis plusieurs années, il est clair que ce pourcentage a considérablement augmenté », mentionne Nathalie Honoré, conseillère en emploi auprès des personnes immigrantes du CIE Laurentides.

« Le Réseau des ambassadeurs, c’est la possibilité de mettre des visages sur des personnes qualifiées, qui contribuent directement à la vitalité sociale et économique de notre région. Cette initiative permet aussi de vous présenter toutes les couleurs des Laurentides par les nombreuses personnes diversifiées qui les composent » renchérit-elle.

Plusieurs actions concrètes de sensibilisation pour rejoindre le grand public et la communauté d’affaires seront mises en place. En février, le grand public peut visionner des capsules animées. Celles-ci circuleront sur les médias sociaux pour présenter le parcours de trois ambassadeurs participant à l’initiative : Marie-Laure Dioh, originaire du Sénégal et professeure à l’UQO, Geir Saltkjel, ingénieur retraité né en Norvège et Anna Marchenko, agente de développement international au COFFRET, arrivée de l’Ukraine en 2017.

Puis, en mars prochain, cinq webinaires seront présentés à la communauté d’affaires. Différents sujets en matière de gestion de la diversité culturelle en entreprise seront exposés. Offerts gratuitement aux entreprises des Laurentides, ces ateliers ont pour but de favoriser l’intégration et le maintien en emploi des personnes immigrantes. Le premier webinaire aura lieu le 3 mars prochain sous le thème : Le coût de la non-gestion de la diversité culturelle en entreprise.

Pour plus de détails et inscription : www.cielaurentides.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.