Rhéal Fortin, lors du point de presse avec le Groupe parlementaire québécois.

| Par France Poirier

Ils veulent former un nouveau parti

Ex-députés du Bloc Québécois

On se souvient qu’en février dernier, sept des députés du Bloc Québécois avaient quitté le parti en désaccord avec la cheffe Martine Ouellet. Cette semaine, ils ont annoncé vouloir former un nouveau parti.

Ainsi, les députés Rhéal Fortin (Rivière-du-Nord), Simon Marcil (Mirabel), Louis Plamondon (Bécancour-Nicolet-Saurel), Luc Thériault (Montcalm), Monique Pauzé (Repentigny), Gabriel Ste-Marie (Joliette) et Michel Boudrias (Terrebonne) ont annoncé, en conférence de presse le 1er mai dernier, vouloir fonder le Groupe parlementaire québécois et ainsi confirmer leur départ définitif du Bloc Québécois pour travailler à proposer une nouvelle alternative.

« Le Bloc Québécois a fait œuvre utile pour le Québec. De Lucien Bouchard à Gilles Duceppe, ce grand parti a toujours défendu avec acharnement et sans compromis les intérêts, la culture et les aspirations de notre nation. Et le travail de ses députés a permis de nombreuses victoires pour le Québec. Mais tout cela est hélas terminé; le Bloc Québécois que vous avez connu et auquel nous avons adhéré et consacré tant d’énergie n’existe plus », ont-ils souligné dans leur déclaration commune.

« Le Québec est mal défendu à Ottawa »

Toujours selon les membres du Groupe parlementaire québécois, « au sein du gouvernement, le Québec n’a jamais été aussi faible. Et nous ne pouvons tolérer une telle situation. Nous ne tolérerons pas que le Québec soit négligé par qui que ce soit », ajoutent les députés.

Ils soutiennent qu’il doit y avoir des hommes et des femmes qui veillent aux intérêts du Québec à Ottawa. « C’est ce que nous faisons et c’est ce que nous voulons continuer de faire. Les Québécoises et les Québécois méritent des députés à Ottawa qui servent exclusivement leurs intérêts (…). Dans les prochaines semaines, nous irons à la rencontre des Québécois pour leur présenter une proposition répondant aux besoins et aux aspirations du Québec », ont-ils conclu.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.