|

Vente du Centre professionnel : un dossier clôt

Par lpbw

La gestion du Centre professionnel situé dans le noyau villageois de Saint-Colomban est un dossier qui a fait énormément jaser lors des dernières séances du conseil municipal en raison d’une perte annuelle de 50 000$ pour le maintien du Centre. Le maire Jean Dumais s’est dit satisfait de la conclusion de la vente.

Cette transaction met fin pour la Ville à une perte annuelle de 50 000 $ ainsi qu’à une situation d’irrégularité alors que l’immeuble abritant la bibliothèque était géré par un organisme sans but lucratif (OSBL) créé sous l’administration précédente.

«La vente régularise enfin une situation illégale alors que la Ville faisait indirectement ce qu’elle ne pouvait faire directement en regard de la Loi sur les cités et villes, c’est-à-dire louer ses locaux à des entreprises privées. Dès notre entrée en poste, nous nous sommes engagés à vendre le Centre professionnel et c’est ce qui se concrétise enfin à notre grande satisfaction. La Société de gestion, par extension la Ville de Saint-Colomban, a par ailleurs obtenu pour cet actif un prix juste et représentatif du marché immobilier. Les citoyens de Saint-Colomban ressortent donc gagnants de cette transaction», a déclaré le maire Jean Dumais.

La Ville assumait déjà le loyer de la bibliothèque en le versant virtuellement à l’illégale Société de gestion et assumait aussi la perte liée aux locaux vacants de cet immeuble. «Je suis donc très heureux de tourner la page et de pouvoir envisager la dissolution du controversé OSBL qui gérait à perte le Centre professionnel», a ajouté le maire.

C’est la société Gestion Santé GJ inc. qui s’est portée acquéreuse, une société détenue par la dentiste Émilie Jolicoeur et le pharmacien Charles-Mathieu Gagnière, jusqu’alors locataires du Centre professionnel. La Ville de Saint-Colomban versera un loyer annuel de base de 84 000 $ à Gestion Santé GJ inc. pour la location des locaux de la bibliothèque municipale, qui demeurera localisée au Centre professionnel.

«Que ce soient deux professionnels de la santé déjà solidement implantés dans notre Ville et notre communauté qui fassent l’acquisition du Centre est une excellente nouvelle en soi. Ceux-ci pourront ainsi continuer de dispenser des services de dentisterie et de pharmacie de proximité à nos citoyens et j’estime que de tels services sont indispensables pour la vitalité de notre coeur villageois», a affirmé le maire.

«Nous sommes emballés par l’acquisition du Centre professionnel qui est la preuve de notre engagement et de notre attachement envers la communauté colombanoise. Cette transaction pérennise notre présence ici, à Saint-Colomban. Si nous y investissons, c’est parce que nous croyons fermement au potentiel de développement de la ville», a déclaré M. Gagnière, pharmacien.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.