Bruno Laroche préfet de la MRC de la Rivière-du-Nord.

| Par France Poirier

Vente de maisons : Le retard du début de l’année a été repris

Les municipalités de la MRC de la Rivière-du-Nord ont constaté une augmentation des ventes de maison dans chacun de leur secteur. Au début de l’année, ils ont vu leurs dépenses augmentées et leurs revenus diminués en raison de la pandémie. La situation était inquiétante, mais ils ont eu la surprise de voir l’amélioration au cours des derniers mois.

 

« À Prévost , nous sommes dans nos prévisions au niveau des ventes et des droits de mutation malgré la pandémie. Concernant les permis de construction, c’est bon puisque nous avons rattrapé notre retard. Nous avons chez nous une pénurie de maisons à vendre », a souligné le maire Paul Germain.

À Sainte-Sophie, la situation est la même. « Au niveau des permis de construction, c’est bon aussi chez nous. En date de la mi-août, on dépassait le nombre de permis émis pour les nouvelles constructions par rapport à l’an passé. Par ailleurs, pour les ventes de maisons existantes, ça été fou parce que presque tout est vendu », expliquait la mairesse Louise Gallant.

La Ville de Saint-Jérôme, capitale régionale va aussi atteindre ses objectifs de droit de mutation. « On rattrape les retards dus à la pandémie, mais comme l’expliquait Monsieur Germain, et comme on a pu le voir dans l’actualité, je crains que ce soit un boom temporaire. Ce sont des transactions qui n’ont pas eu lieu au cours destrois derniers mois. Pour ce qui est des permis, on va aussi atteindre nos objectifs de droit de mutation et notre objectif au niveau des permis sera aussi atteint », ajoutait le maire Stéphane Maher.

Lors de notre entretien, le maire de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande était remplacé par la conseillère Christine Wilson qui soulignait que la Ville était dans la stabilité au niveau des objectifs en lien avec les permis.

À Saint-Hippolyte, le maire Bruno Laroche soutient que les droits de mutation sont en hausse. « Il s’est vendu plus de terrains, plus de permis de construction pour des maisons neuves. Par ailleurs, le télétravail a aussi aidé parce que des gens qui travaillent à Montréal ont décidé de venir habiter dans leur chalet  qui a été transformé en résidence. Des maisons de 1 M$ et plus se sont vendues en quelques jours au bord du Lac Achigan. L’île de Montréal et la Ville de Laval semblent être désertées pour les Laurentides », a expliqué le maire de Saint-Hippolyte et préfet de la MRC de la Rivière-de-Nord.

En tête de liste

Le préfet a souligné que la MRC de la Rivière-du-Nord était l’une des premières MRC au niveau du développement pour la mise en chantier, ce qui, par contre, occasionne d’autres problèmes au niveau de la circulation. « Il va falloir avoir l’aide des différents gouvernements pour que les bouchons de circulation que l’on connaît actuellement à la hauteur de Saint-Jérôme ne se rendent pas jusqu’à Saint-Sauveur », ajoute-t-il.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.