| Par lpbw

Vente contestée: le président des Serres Sagami réplique

AFFAIRES. Le président des Serres Sagami Stéphane Roy juge «farfelue» l’action en justice intentée par André Gosselin, membre de la famille des fondateurs de Savoura.

M.Gosselin a tenté de racheter la faillite de Savoura mais son offre n’a pas été retenue par le séquestre Raymond Chabot.

Ce sont les Serres Sagami, dont le siège social se trouve à Sainte-Sophie, qui ont fait l’acquisition de Savoura le mois dernier grâce notamment à du financement de source ontarienne en échange d’une participation minoritaire dans l’entreprise.

Stéphane Roy qualifie «d’attitude de mauvais perdant» les affirmations de M.Gosselin qui «n’a de leçon de transparence à donner à personne». M.Roy, qui a confié le dossier à ses avocats, reproche à André Gosselin d’alléguer, «sans fondement, que la loi de Protection du territoire agricole ne serait pas respectée avec la récente transaction».

Par ailleurs, M.Roy rappelle que l’entreprise reste sous contrôle québécois et que l’objectif de l’entreprise est plus que jamais d’augmenter la production au Québec de façon à réduire l’entrée de tomates de l’extérieur sur notre marché.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.